Déconfinement : pas de plages avant fin mai dans les Bouches-du-Rhône

Publié le Mis à jour le

Les plages de Loire-Atlantique et du Finistère sont les premières à rouvrir ce mercredi. Sur le Côte d'Azur, plusieurs plages vont être accessibles ce week-end mais dans les Bouches-du-Rhône, il faudra sans doute faire preuve d'un peu plus de patience.

Certains peuvent déjà fouler le sable et tremper un pied dans le grand bleu. Les plages de la Baule et Pornichet en Loire-Atlantique ainsi que celle de Porspoder dans le Finistère ont rouvert ce mercredi matin.

Sur la côte d'Azur, le préfet a donné son accord pour l'ouverture de certaines plages dès ce week-end. "On va partir dans un premier temps vers une utilisation des plages qu’on appelle 'dynamiques', c’est-à-dire pour la promenade et l’accès à la mer pour les pratiques sportives individuelles, a indiqué Bernard Gonzalez au micro de France Bleu Azur mardi 12 mai. 

Bouches-du-Rhône : peu d'espoir avant le 25 mai

Le maire de Martigues Gaby Charroux a transmis au préfet du département son souhait de rouvrir l'accès aux plages, comme "la quasi-totalité" des maires des Bouches-du-Rhône, indique la municipalité dans un communiqué.

Mais les Provençaux vont sans doute devoir faire preuve d'un peu de patience avant de profiter des rivages : "Si la situation change dans certaines villes, pour l'instant le principe c'est l'interdiction", a indiqué mardi la préfecture.

L'ouverture est repoussée au 25 mai pour le département, et probablement jusqu'au 1er juin pour Marseille, rapporte La Provence à la suite d'une visioconférence entre les maires, le préfet de région Pierre Dartout et le préfet de police Emmanuel Barbe mardi 12 mai.

"Il apparaît que sur notre territoire il existe beaucoup de situations différentes. Ce qui implique des modes de gestion adaptés à chaque site".

2e ville de France avec plus de 850.000 habitants pour 3 kilomètres de plages, Marseille est un cas à part.

L'accès aux calanques toujours interdit

"L'idéal serait de faire coïncider l'ouverture des plages avec le lancement de la saison balnéaire. Cela nous permettrait de bénéficier des forces mises à disposition par l'Etat", a indiqué Didier Réault, délégué à la mer à la ville de Marseille et président du parc national des calanques.

"Pour l'instant, l'accès au parc reste interdit. On difficilement dire à quelqu'un qui a marché trois heures qu'il n'est pas possible de se baigner", indique Didier Réault.

Une réouverture soumise à des règles strictes

Jeudi 7 mai, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a évoqué la possibilité de rouvrir les littoraux "à la demande des maires sur autorisation du préfet" de chaque secteur. 

Ces réouvertures doivent suivre des conditions strictes : "Les maires devront présenter un dispositif et des aménagements suffisants pour permettre la distanciation physique", avait déclaré le ministre. Des dossiers bien ficelés sont donc nécessaires pour obtenir un feu vert.

Pour les plages ouvertes en Atlantique, impossible de lézarder sur sa serviette plus de 20 minutes. Les promeneurs doivent être seuls ou en famille, les chiens tenus en laisse. Les rassemblements de plus de 8 personnes sont interdits, tout comme les barbecues, repas, et apéros alcoolisés.

Autant de propositions formulées par les maires de Paca pour asseoir leur dossier de réouverture des plages.
 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité