VIDEO. "Ils sont morts, la prison est morte !" : colère à Aix-en-Provence après l'attaque d'un fourgon pénitentiaire

De nombreux centres pénitentiaires sont bloqués ce mercredi matin, dont celui de Luynes, à Aix-en-Provence. Un blocage en soutien aux deux agents pénitentiaires tués et aux trois blessés graves dans l'attaque d'un fourgon dans l'Eure.

"Tous unis face au drame". C'est ce que l'on peut lire sur les pancartes brandies par les agents de la prison de Luynes, ce mercredi 15 mai. Après l'attaque d'un fourgon mardi dans l'Eure, dans laquelle deux agents sont morts et trois autres grièvement blessés, l'Intersyndicale a appelé à un blocage total des centres pénitentiaires. C'est le cas aujourd'hui dans de nombreuses prisons de la région Paca, comme ici, près d'Aix-en-Provence. Ici, 2 010 détenus sont incarcérés, pour une capacité de 1 400 places.

Environ 200 agents réunis

Environ 150 agents se sont réunis dès 3h30 du matin, rapportent nos reporters France 3 Provence-Alpes Baptiste Garguy-Chartier et Nicolas Chaix-Bryan. Ils étaient autour de 200 à 10h. "Ils sont morts, la prison est morte !", lance un agent pénitentiaire.

L’administration pénitentiaire est la troisième roue du carrosse du ministère de la Justice

Imane Pau, déléguée FO, secrétaire de la maison d’arrêt de Luynes

France 3 Provence-Alpes

"C’était important pour nous parce que la pénitentiaire est en deuil !, déclare Imane Pau, déléguée FO et secrétaire à la maison d'arrêt de Luynes. Et les agents sont en deuil ! Il faut comprendre que l’administration pénitentiaire est la troisième roue du carrosse du ministère de la Justice et il faut mettre fin à cette hypocrisie. Nous sommes la troisième force de la nation, mais nous ne sommes pas considérés comme tel !"

"On ne peut accepter ce qu’il s’est passé hier. Il y aura un avant et un après. Et il est temps que notre administration et que notre ministre nous entende", réagit Amandine cordier (Ufap), cheffe de bâtiment.

Les agents demandent plus de moyens matériels

Concrètement, le blocage se traduit aujourd'hui par l'annulation des parloirs, visites, avocats. Seul un appel des détenus réguliers sera réalisé dans la prison et un panier repas sera distribué.

@france3paca De nombreux centres pénitentiaires sont bloqués ce mercredi matin, dont celui de Luynes, à Aix-en-Provence. Un blocage en soutien aux deux agents pénitentiaires tués et aux trois blessés graves dans l'attaque d'un fourgon dans l'Eure. #blocage #prison #eure #attaque #marseille #aixenprovence ♬ son original - France3Paca

Dans la ligne de mire de leurs revendications : limiter les extractions judiciaires et privilégier les visioconférences. Ils demandent également plus de moyens matériels, des véhicules adaptés, des formations "à la hauteur des dangers qu'encourent les forces pénitentiaires". Autre revendication : mettre des brouilleurs sur les téléphones et les drones, certains détenus se font en effet livrer des colis secrètement par drone.

Une minute de silence est prévue à 11h ce mercredi matin. Le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti recevra l’Intersyndicale de l’administration pénitentiaire place Vendôme à 14h. Si les revendications ne sont pas entendues, et qu'il n'y a pas d'annonces concrètes après la réunion, "le blocage persistera", annonce l'Intersyndicale.