Coronavirus : aider les personnes âgées, prévenir du couvre-feu, la commune d'Istres organise une réserve citoyenne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jean Poustis

A Istres, en pleine période de confinement, le maire a décidé de créer, à partir du lundi 30 mars, une réserve communale. Des citoyens bénévoles vont aider le personnel municipal. Porter les repas aux personnes âgées ou faire des maraudes dans la ville seront désormais leurs missions quotidiennes.

Quand sa femme lui parle du projet de sa ville pour aider ses citoyens en période d'épidémie de Covid-19, Samuel Messmer n'hésite pas une seconde.



Ce cadre commercial de 42 ans, actuellement au chômage partiel et confiné chez lui, rentre alors directement en contact avec la mairie pour en faire partie.



"J'ai tout de suite voulu me porter volontaire pour me rendre utile auprès de la communauté. Même s'il faut être vigilant avec ce virus, je devais aider mes compatriotes", indique Samuel Messmer. A Istres, le maire François Bernadini a décidé de créer une réserve communale. Constituée de citoyens bénévoles, elle démarrera ses activités le lundi 30 mars.



"Elle a pour but de renforcer notre cercle d'assistance, de répondre aux nombreux besoins de notre population et engendrera un cercle de sécurité dans la commune", explique le maire.

110 volontaires sur 45.000 habitants

Au jeudi 26 mars, 110 habitants se sont déjà portés volontaires. Différentes missions vont s'offrir à eux : amener des repas aux personnes âgées, prévenir du couvre-feu ou encore effectuer des tournées afin d'expliquer le confinement aux Istréens. 



Dans un premier temps, Samuel Messmer devrait être affecté à des maraudes pour alerter sur le couvre-feu.



"Cela sera normalement des sorties d'une heure pour aller au devant de la population. Mais tout va nous être expliquer ce vendredi dans une réunion", affirme le cadre commercial.

Téléphoner régulièrement aux personnes seules

Yasmina Dhina a également décidé de rejoindre la réserve communale. La directrice du centre social du quartier Le Prépaou distribue déjà les repas aux personnes âgées. Elle continuera dans le cadre de cette initiative de la ville.



"En tant que citoyenne, il me paraissait normal d'être disponible pour les gens. Mon action au quotidien au centre social répond déjà à cela, des missions de proximité, des valeurs de solidarité en allant vers les autres", explique Yasmina Dhina.



Trois autres personnes du centre sociale vont aussi oeuvrer auprès des personnes âgées. Avec ses collègues, Yasmina Dhina entend mettre en place d'autres actions.



"Nous ferons du phoning pour que certaines personnes se sentent moins seules la journée", détaille la directrice du centre sociale.

D'autres actions solidaires dans la ville

A Istres, la solidarité s'organise. Un groupe de médecins bénévoles accueillent les personnes suspectés d'avoir le coronavirus.



La mairie a passé un accord avec le laboratoire de la ville pour faire le dépistage sur les gens ayant des symptômes du Covid-19.



Chaque demi-journée, François Bernadini prend également des nouvelles des deux Ehpad du territoire.



"Pour l'instant tout va bien, c'est au-delà de nos espérances", déclare le maire.



D'autres actions pourraient bientôt être mises en place dans la ville. Le cabinet du maire réfléchit actuellement sur des "activités pour la jeunesse qui s'ennuie dans leurs petits appartements".

 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité