Cinéma : les 15e rencontres Films Femmes Méditerranée auront bien lieu sur vos écrans du 20 au 26 novembre 2020

C’est du jamais vu. Pour la première fois depuis leur création, les rencontres Films Femmes Méditerranée auront lieu exclusivement en ligne, confinement oblige. Programmé du 20 au 26 novembre, le festival de cinéma résiste. Coup de projecteur sur cet événement 2.0.
 

Depuis 2006 les rencontres Films Femmes Méditerranée ont pour vocation de découvrir, soutenir et diffuser le cinéma des réalisatrices des deux rives de la Méditerranée à travers une semaine de programmation dans les salles de la région.

Pour la quinzième édition, les organisateurs innovent. Le festival étant concomitant avec le confinement, pour survivre, il se digitalise.

Le pari de l’engagement

Les organisateurs étaient déterminés à soutenir le monde du cinéma qui pâtit de la crise sanitaire.

Du cinéma les Variétés à celui de la Baleine en passant par le Vidéodrome 2 et l’Alhambra, quatre salles marseillaises devaient accueillir une trentaine de films sur sept jours. Le festival devait se prolonger dans toute la région, à Cassis et à Forcalquier notamment.

Dans cette période de crise sanitaire, nous avions fait le pari de la résistance et nous le tenons.

L'équipe organisatrice des FFM.

Exit les projections en salles, le festival sera uniquement digital. Les rencontres avec les réalisatrices et autres temps-forts du festival seront, peut-être, reportés au printemps 2021. Place donc au numérique : une sélection de 9 films sera mise à disposition du public sur la plateforme Universciné, du 20 au 26 novembre.
 

L’utopie comme fil rouge

Et si c’était le moment de rêver de ce qui ne s'est pas encore réalisé ? Cette année, tous les films présentés renvoient à un thème aussi intemporel qu’actuel : l’utopie.

Ainsi, dans Moments of Resistance, Jo Schmeiser évoque l’utopie d’un monde plus égalitaire et inclusif.

A Fish Tale et La rivière sans repos envisagent un monde plus ouvert à travers les portraits d’hommes et de femmes condamnés à vivre entre deux cultures.La recherche de l’utopie est parfois empreinte de désespoir, en témoigne le film Tanger le rêve des brûleurs, sur les migrants risquant leur vie pour quitter leur territoire.

Mais c’est bien l’espoir qui fait vivre dans The Lebanese Rocket Society et Daraya, La bibliothèque sous les bombes. Si le premier raconte le succès de la conquête spatiale libanaise le second révèle le côté salvateur de la littérature en temps de guerre. 

Festival confiné mode d’emploi

Pour assister au festival la démarche est simple. Rendez-vous sur Universciné.
Après avoir créé un compte, vous pourrez accéder à la plateforme dédiée à Films Femmes Méditerranée.
Les 9 films disponibles vous seront proposés à la location. Cette dernière est gratuite ! Depuis la fiche du film, cliquez sur « louer », sélectionnez la version souhaitée (version originale sous-titrée, ou version française) et le tour est joué.

Les films disponibles

  • A Fish Tale, Emmanuelle Mayer
  • Daraya, La bibliothèque sous les bombes, Delphine Minoui et Bruno Joucla
  • Gli appunti di Anna Azzori Uno spechio che viaggia nel tempo, Constanze Rhum
  • La rivière sans repos, Marie Hélène Cousineau et Madeline Ivalu
  • Moments of Resistance, Jo Schmeiser
  • Simple Women, Chiara Malta
  • Tanger le rêve des brûleurs, Leila Kilani
  • The Earth is Blue as an Orange, d'Iryna Tsilyk
  • The Lebanese Rocket Society, Joana Hadjithomas et Khalil Joreige
Infos pratiques :
15e rencontres Films Femmes Méditerranée
Du 20 au 26 novembre 2020
En ligne ici
Page Facebook de l’organisateur : ici
Site internet de l’organisateur : ici

 
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité