Coronavirus : le joli geste de solidarité de l'île de La Réunion pour le personnel de l'IHU Méditerranée de Marseille

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jean Poustis
Cadeaux de soutiens aux personnels de l'IHU à Marseille en provenance de La Réunion
Cadeaux de soutiens aux personnels de l'IHU à Marseille en provenance de La Réunion © Personnel IHU

Sur le front pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, le personnel de l'IHU Méditerranée de Marseille a reçu un soutien de l'autre bout du monde. Une entreprise a fait livrer 400 colis en provenance de La Réunion à chaque membre de l'établissement. Un rayon de soleil dans un quotidien difficile.

Cela fait partie des belles histoires de cette pandémie, celle d'une marque de solidarité venue de 8.798 km plus au Sud.

Dans son quotidien, le personnel administratif et soignant de l'IHU Méditerranée de Marseille fait face à l'épidémie de Covid-19. Des journées longues, stressantes, difficiles mais parfois ponctuées de belles attentions.

Tous les membres de l'établissement marseillais ont ainsi reçu samedi 4 avril un joli cadeau en provenance de l'île de la Réunion, 400 "COLIMERCI".

A l'intérieur de ces colis, des fruits, de la confiture et du chocolat notamment, et bien sûr un peu de chaleur et de soleil de l'autre bout du monde. Bref, un vrai cocktail de solidarité.

"C'est une très belle attention, le personnel a été très touché. Nous recevons pas mal d'initiatives et chacune d'elle leur apporte du réconfort et de la motivation supplémentaire", indique l'IHU Méditerranée.

Pour remercier l'entreprise expéditrice, certains membres de l'établissement marseillais ont posé "spontanément" avec les cadeaux avec un petit message : "Vous êtes nos héros, et à la fin ce sont toujours les héros qui gagnent."

De La Réunion à la cité phocéenne, un Marseillais

Cette initiative a été réalisée par Colipays, une entreprise spécialisée dans l'expédition de produits régionaux de l'île de La réunion et son pdg Frédéric Faby.

La démarche n'est pas tant celle d'un coup de pub, assure Frédéric Faby, mais bien celle d'un Marseillais de naissance, qui n'a pas oublié ses racines.

"Marseille reste ma ville, j'y suis né et j'y ai grandi. J'ai été diplômé de Pharmacie à La Timone, je connais l'engagement des professeurs et de tout le personnel soignant et administratif. Il me paraissait logique de leur apporter ce modeste soutien", explique-t-il.

L'entrepreneur soutient également par ce biais les travaux du professeur Raoult et de ses équipes.

"On prend position, on soutient son action et le bien-fondé de celle-ci. C'est quelqu'un qui œuvre et qui a des idées alors il faut le soutenir".

Des repas solidaires pour les soignants

Parmi les autres initiatives en faveur de l'IHU, deux Marseillaises ont réalisé vingt repas pour le personnel.

Fabienne Pentagrossa et Margaux Lebreton ont, en une journée, préparé une grande salade de pâtes, des salades de fruits, des pâtisseries comme du gâteau au chocolat et des petits sablés pour soutenir les équipes de l'établissement marseillais.

"On a voulu les aider à notre manière. Cette action nous paraît évidente vue ce qu'ils sont en train de faire et de traverser. Nous comptons réitérer notre action", affirme Fabienne Pentagrossa.
L'IHU Méditerranée de Marseille effectue chaque jour des dépistages du Covid-19. Des essais cliniques sont actuellement effectués par les équipes du Pr. Raoult, fervent défenseur du traitement à base de chloroquine.

Un traitement soutenu notamment par l'ancien patron du pôle anti-cancer de Marseille, et l'ancien ministre de la Santé Philippe Douste-Blazy. 
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.