Covid 19 : ce que l'on sait sur le cluster au variant britannique du coronavirus détecté à Marseille

La préfecture des Bouches-du-Rhône a annoncé dimanche la découverte d'un "cluster familial élargi" au variant britannique du coronavirus comprenant 24 cas détectés. Selon l'agence régionale de santé Paca, "la famille initiale" serait repartie. Le cas a été découvert dans Marseille.  

Le point sur notre site sur le coronavirus COVID 19 en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, selon les données de l’agence Santé Publique France. Illustration du virus par l'US FOOD AND DRUG ADMINISTRATION.
Le point sur notre site sur le coronavirus COVID 19 en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, selon les données de l’agence Santé Publique France. Illustration du virus par l'US FOOD AND DRUG ADMINISTRATION. © HANDOUT / US FOOD AND DRUG ADMINISTRATION / AFP

"Sur un total de 45 personnes contact, 21 ont été testées positives et des investigations sont en cours pour limiter au maximum la diffusion de ce variant très contagieux", indique la préfecture.

Selon l'Agence régionale de santé Paca, il s'agit d'une famille de cinq Français expatriés en Grande-Bretagne, venus à Marseille pendant les congés de fin d'année.

La première personne à avoir été testée positive a réalisé un test de dépistage par RT-PCR le 31 décembre 2020. L'institut hospitalo-universitaire de Marseille a mis en évidence qu'il s'agissait de la variante du Covid-19 issue du Royaume-Uni. 

Les 23 autres cas ont tous été déclarés positifs à la Covid-19, sans que soit confirmée la présence du variant britannique. Les prélèvements étaient en cours de séquençage samedi soir. "La famille initiale" est repartie, précise l'ARS Paca. 

Un cas détecté dans le centre-ville de Marseille

Deux équipes spécialisées des Marins-Pompiers de Marseille sont intervenues dimanche dans les 7ème, 8ème et 9ème arrondissement.

La première équipe, issue de la Cellule Mobile d'interventions biologiques, est en capacité de réaliser 20 tests PCR en 20 minutes. La deuxième (Covid-19 Marseille Environment Testing & Expertise) est spécialisée dans les tests des eaux usées, une technique qui permet de repérer des cas positifs jusqu'à six jours avant les premiers signes. 

Le maire de Marseille, Benoît Payan s'est également déclaré samedi soir prêt "à envoyer si besoin des équipes de décontamination, ainsi que des unités médicales d'urgence".

La cellule mobile d'interventions biologiques des Marins-Pompiers de Marseille engagée sur la lutte contre le Covid 19.
La cellule mobile d'interventions biologiques des Marins-Pompiers de Marseille engagée sur la lutte contre le Covid 19. © Gilles Bader / MaxPPP

Détecté en novembre au Royaume-Uni, le variant B.1.1.7, rebaptisé VOC 202012/01, serait 50% à 75% plus contagieux que le virus classique et a désormais été confirmé dans des dizaines de pays.

Cette annonce intervient alors que le département vient de passer à un couvre-feu élargi à 18h à partir de dimanche, comme dans les Alpes-de-Haute-Provence et le Vaucluse.  

La situation sanitaire dans le département des Bouches-du-Rhône est particulièrement préoccupante, avec un taux d’incidence qui progresse depuis plusieurs jours (225 pour 100.000 habitants et 215 pour 100.000 habitants chez les plus de 65 ans).

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société