VIDEO. "Les gens ont commencé à courir en hurlant" : comment la soirée de la flamme olympique à Marseille a failli dégénérer

Mouvement de foule, enfants perdus, panique, mobilisation importante des forces de l'ordre, la soirée a été mouvementée ce mercredi 8 mai pour l'arrivée de la flamme. Au total, 22 personnes ont été interpellées.

La flamme olympique a débarqué ce mercredi 8 mai dans le Vieux-Port de Marseille. Pour l'occasion, 230 000 personnes étaient dans les rues de Marseille, a annoncé le maire Benoit Payan sur X. Un important dispositif de sécurité a été mis en place. Près de 6 000 membres des forces de l'ordre ont été déployés pour l'arrivée de la flamme olympique, avait annoncé Gérald Darmanin le vendredi 26 avril, alors qu'il était en déplacement dans la cité phocéenne. Pourtant, la situation s'est tendue dans la soirée, face à l'affluence.

>> Suivez le direct de cette journée relais flamme olympique du 9 mai avec France 3 Provence-Alpes

Des mouvements de foule

Certains spectateurs ont constaté des mouvements de foule. C'est le cas de Mathis, qui n'a pas pu rentrer dans le parcage sur le Vieux-Port. "Les gens ont commencé à courir de partout en hurlant. Plein d'enfants pleuraient. Il y a une personne qui a dû commencer à courir et ça en a entraîné d'autres. C'était le bordel, on sent que la situation n’était pas trop gérée", explique-t-il. 

durée de la vidéo : 00h00mn14s
Mouvement de foule au Vieux-Port le 8 mai 2024 ©D.Barouri / FTV

Un constat partagé par Élodie qui a assisté au concert des deux rappeurs marseillais Soprano et Alonzo dans la soirée. "Avant le concert, il y a eu un mouvement de foule. Il y avait une odeur de gaz lacrymogène, on ne sait pas ce qu'il s'est passé. On sentait que tout le monde n'était pas serein", observe-t-elle.

Sur X, plusieurs internautes ont critiqué l'organisation de la sécurité. "Aucune information sur les accès", "ces débordements auraient pu être évités", "des parents avaient perdu leurs enfants", écrivent-ils.

Fermeture temporaire aux accès

Dans la soirée du mercredi 8 mai, la préfecture de police des Bouches-du-Rhône a toutefois fermé l'accès à la zone de spectacle de manière temporaire "pour des raisons de sécurité". Seules les sorties étaient autorisées. Le concert a démarré avec plus d'une demi-heure de retard le temps de retrouver le calme. Au micro, le speaker annonce que des enfants sont isolés.

D'autres spectateurs ont été satisfaits de la gestion de la sécurité pour cette soirée spéciale flamme olympique. "Hier, j'ai pu me rendre compte à quel point tout avait été bien organisé, de l'énorme mobilisation des forces de l'ordre et des agents de sécurité qui ont patrouillé toute la journée, nous raconte Jérémy. Ça fait plaisir de voir Marseille aussi bien sécurisée, quand on sait comment la ville peut être décriée. Hier, la ville a prouvé que c'était possible de se promener sans aucun souci."

Au total, 22 personnes ont été interpellées dans le centre-ville de Marseille, confirme ce jeudi matin la préfecture de police des Bouches-du-Rhône. Qui assure que "la pression" momentanée causée par l'affluence a été résorbée. 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité