• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marseille : une deuxième étoile au Guide Michelin pour Alexandre Mazzia

Le chef Alexandre Mazzia sacré chef de l'année 2019 en France. / © Jean-Manuel Bertrand/ France 3 Provence-Alpes
Le chef Alexandre Mazzia sacré chef de l'année 2019 en France. / © Jean-Manuel Bertrand/ France 3 Provence-Alpes

Le chef Alexandre Mazzia vient d'obtenir une 2e étoile au guide Michelin. Il avait été élu meilleur cuisinier de l’année début janvier. A la tête d’un restaurant situé dans le 8ème arrondissement de Marseille, il propose des plats du terroir assaisonnés avec des saveurs d’Afrique
 

Par Eric Ambrosini et KB

Nouvelle consécration pour Alexandre Mazzia. Le chef marseillais voient d'obtenir une deuxième étoile au guide Michelin. Celui qui a été élu début janvier meilleur cuisinier de l’année 2019 en France est à nouveau récompensé. Alexandre Mazzia avait été sacré par le Gault et Millau. A 42 ans, ce passionné tient un établissement situé dans les quartiers sud de Marseille.
 

Fier pour Marseille

En janvier, il nous avait confié sa fierté d'être élu meilleur cuisinier de France. Heureux et fier d’être reconnu par ses pairs, le chef marseillais associe toute son équipe à cette distinction : maraîchers, pêcheurs, producteurs...

« C’est une fierté pour Marseille, pour la ville»

déclare Alexandre Mazzia

« j’espère que ça va susciter quelques vocations »
 

 

Des plats pour voyager

De ses 15 années passées au Congo, Alexandre Mazzia a ramené plus de 200 épices avec lesquels il assaisonne ses plats issus du terroir de Marseille. Anguille fumée au chocolat et pimentée, biscotte aux fleurs ou framboise-harissa… des saveurs d’Afrique qui bouleversent les papilles.

« On ne sort pas indemne de son restaurant »

Côme de Chérisey le président du Gault et Millau félicite Alexandre Mazzia. / © Jean-Pierre Clatot/AFP
Côme de Chérisey le président du Gault et Millau félicite Alexandre Mazzia. / © Jean-Pierre Clatot/AFP

Côme de Chérisey, le président du Gault et Millau se régale et poursuit devant nos confrères de l’AFP

 « on retrouve des saveurs d’enfance, la douceur du lait, les textures très délicates avec un contrepoint des épices qui apportent du peps »


Ce titre est une véritable entrée au Panthéon de la Gastronomie dans lequel figurent les plus grands cuisiniers français de Robuchon à Veyrat en passant par Alleno, Gagnaire, Marx ou encore Rabanel.
 

Sur le même sujet

Chantal Marchand, directrice départementale des finances des Alpes-Maritimes

Les + Lus