Mondial La Marseillaise à pétanque 2020 : l'équipe Puccinelli démarre par une "Fanny" expéditive

La triplette de Jean-Michel Puccinelli s'est imposée avec facilité lors de son premier match du Mondial La Marseillaise à pétanque. Une victoire 13-0 sans suspens face à trois amateurs marseillais beaux joueurs. 

Triplette Puccinelli (bleu) et Straub-Voyen
Triplette Puccinelli (bleu) et Straub-Voyen © Louise BELIAEFF / FTV
Il n'aura fallu que 25 minutes pour plier la partie. Jean-Michel Puccinelli, Benji Renaud et Ludovic Montoro ont expédié leur premier match de cette 59e édition du Mondial La Marseillaise à pétanque.

Ils n'ont laissé aucune chance à leurs adversaires, la triplette Thomas Straub-Voyen, une équipe amatrice de Marseille. 

Un match 100% marseillais déséquilibré

Lorsqu'ils ont appris qu'ils affrontaient une des plus grosses équipes du Mondial, Thomas Straub-Voyen, Xavier Gondran et Ludovic Crouzet ont préféré en rire.

L'équipe amatrice de Marseille s'est inscrite "pour le plaisir", elle n'imaginait pas affronter un mastodonte de la compétition d'entrée de jeu.

"Pas de chance", plaisante Xavier Gondran sur le terrain 504 du parc Chanot ce dimanche matin. Pas question d'abandonner pour autant.

Au début de la partie, ils espèrent remporter une mène. Mais leurs espoirs vont vite s'envoler. Après une première mène annulée pour cause de bouchon noyé, la machine Puccinelli est enclenchée et écrase tout sur son passage.  
Ludovic Montoro, triplette Puccinelli.
Ludovic Montoro, triplette Puccinelli. © Louise Beliaeff / FTV
Dès la 2e mène, la triplette Straub-Voyen accuse un 4-0 qui ne présage rien de bon. Le tireur Benji Renaud bombarde, enchaînant les carreaux parfaits et les palets tandis que Ludovic Montoro réussit toutes ses roulettes. 

Le terrain est silencieux, la triplette amatrice encaisse les points et révise ses espoirs initiaux avec philosophie : "Bon, maintenant, on espère seulement remporter un point".

Le rouleau compresseur Puccinelli écrase Straub-Voyen

A la 5e mène, le score est de 6-0 pour la triplette Puccinelli qui prend le large. La suite du match est à l'image de cette première partie : rapide, efficace, sans grand suspens.

Les tirs plein fer de Benji Renaud ne laisse aucune chance aux adversaires. De son côté, la triplette Straub-Voyen résiste tant bien que mal avec quelques boules proches du but. 

Mais face à eux, le gagnant de l'édition 2018 et ses deux acolytes reprennent toujours l'avantage grâce des tirs précis, presque jamais manqués.

"Il nous manque un frappeur", se désole Xavier Gondran. 10-0 à la fin de la 7e mène. La 8e sera décisive. 

Une "Fanny" pour démarrer la compétition

Malgré une belle boule qui termine sa course proche du bouchon du côté de la triplette Straub-Voyen, Renaud Benji efface définitivement tout espoir avec des tirs plein fer dans les règles de l'art.

3 points de plus dans cette 8e et dernière mène pour Puccinelli.
Fin du match, 13-0
Fin du match, 13-0 © Louise BELIAEFF / FTV
Après 25 minutes de jeu, Thomas Straub-Voyen, Xavier Gondran et Ludovic Crouzet "embrassent Fanny". Et c'est avec le sourire qu'ils acceptent un verre de l'amitié proposé par Puccinelli, Renaud et Montoro.

► La Marseillaise à pétanque 2020 : voir les parties en direct
► La Marseillaise à pétanque 2020 : toutes les infos, les vidéos, le replay des parties 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
la marseillaise à pétanque sport pétanque