Présidentielle 2022 : L'ex-LR Bruno Gilles nommé responsable à Marseille du parti d'Edouard Philippe

Publié le Mis à jour le

Ce samedi, "Horizons, le parti", a fait part de la nomination de Bruno Gilles, sénateur des Bouches-du-Rhône pour structurer le parti d'Edouard Philippe à Marseille.

"Dans les semaines et les mois à venir, nous prendrons part à l'élection présidentielle et aux élections législatives à Marseille pour bâtir une nouvelle majorité parlementaire", a réagi Bruno Gilles à la suite de cette nomination.

Bruno Gilles, ancien homme fort de la droite marseillaise encarté chez les Républicains, avait quitté le parti lorsqu'en 2019, l'investiture pour les municipales avait été donnée à Martine Vassal, présidente LR de la Métropole Aix- Marseille.

En 2020,  Bruno Gilles,  maire emblématique du 3e secteur reconnaissait sa défaite dans son fief face à la candidate du printemps Marseillais, Michèle Rubirola qui obtenait 56,99% des voix, contre 28,88%.

Retrouvez le détail des résultats dans le 4ème arrondissement et dans le 5ème arrondissement.

Nouveau parti, nouveau souffle

Ancien sénateur des Bouches-du-Rhône jusqu'en 2020, Bruno Gilles, a rallié le parti créé en octobre 2021 par Edouard Philippe, ancien premier ministre; "Horizons le parti", dont il devient le représentant depuis ce samedi à Marseille.

Selon le communiqué du parti, Bruno Gilles, "aura pour mission de structurer et fédérer, autour de lui et son équipe, le parti politique créé par Monsieur Edouard Philippe".

"C’est avec détermination qu’aux côtés d’Anthony Borré, notre référent régional, je mettrai à la disposition de cette force politique nouvelle mon expérience et ma volonté, intacte, de rassembler les Marseillaises et les Marseillais pour défendre et porter les valeurs de la droite et du centre", explique Bruno Gilles.

Anthony Borré est le premier adjoint au maire de Nice, ancien directeur de cabinet de Christian Estrosi qui a rejoint lui aussi Horizons, début décembre.

Et c'est en faisant référence à "l’héritage de Jacques Chirac, Philippe Seguin, Alain Juppé et Nicolas Sarkozy dont nous sommes dépositaires", que Bruno Gilles annonce "prendre part à l’élection présidentielle et aux élections législatives à Marseille pour bâtir une nouvelle majorité parlementaire" . 

Ce nouveau parti "est indépendant de la République en Marche", prévient Bruno Gilles, présent lors du congrès fondateur du parti aux côté d'Edouard Philippe au Havre le 9 octobre dernier. 

"Il se situe au centre-droit de l'échiquier politique, et soutiendra la candidature d'Emmanuel Macron si celui-ci se présente à la présidentielle de 2022", ajoute le sénateur .

 "Horizons le parti", devra être une des composantes de la majorité présidentielle", annonce Bruno Gilles.

S'il pense se représenter aux législatives dans la circonscription où il a été élu, Bruno Gilles annonce tout de même "ne rien s'interdire".

Pour le moment, "Horizons le parti, compte " 92 adhérents, et l'objectif est d'atteindre les 1000 avant l'élection présidentielle", confie Bruno Gilles qui va devoir nommé les 8 responsables de secteur dans Marseille et préparer les candidatures dans les 7 circonscriptions des Bouches-du-Rhône, dont la sienne.