Règlement de comptes à Marseille : un homme tué à l'arme automatique dans la cité Benza

Un homme de 36 ans, connu de la justice, a été abattu à proximité de son domicile mercredi soir, les auteurs ont pris la fuite, leur véhicule a été retrouvé incendié.

Des douilles 9 mm, une exécution en pleine rue et un véhicule incendié. Le scénario d'un nouveau règlement de comptes à Marseille. Un homme a été tué par balles, ce mercredi vers 22 heures, dans la cité Benza, dans le quartier Pont-de-Vivaux (10ᵉ arrondissement), à l'est de la ville, a indiqué à France 3 Provence-Alpes le procureur de la République Nicolas Bessone ce jeudi 13 juin, confirmant une information de La Provence. La victime a été prise pour cible à l'arme automatique au pied de son immeuble. Elle a été atteint à la tête et est décédée sur place vers 23 heures, selon une source policière, 18 douilles ont été découvertes sur place.

"Très connu des services de police"

L'homme, âgé de 36 ans, était "très connu des services de police", selon une source policière. Il avait été incarcéré en 2019 pour trafic de stupéfiants. Il était frappé d'interdiction de se rendre dans certains secteurs de la ville", précise la même source. 

Le commando a pris la fuite à bord d'un véhicule signalé volé, découvert à environ un kilomètre du lieu de l'assassinat. Une enquête a été ouverte pour homicide volontaire par le parquet, elle a été confiée à la police judiciaire, indique la préfecture de police. 

Quatre morts par balles depuis le début de l'année 

Si le lien avec le trafic de stupéfiant est avéré, il s'agit du 4ᵉ narchomicide de l'année à Marseille. Le 8 avril, un homme de 24 ans est mort assassiné dans un guet-apens à la Joliette. Le 27 avril, un jeune homme de 19 ans a été tué d'une balle dans la tête à la Belle de mai. Le 5 mai, c'est un adolescent de 17 ans qui a été tué par balles dans le 13ᵉ arrondissement. 

En 2023, 49 personnes ont été tuées dans la guerre que se livrent des clans rivaux Yoda et DZ Mafia pour le contrôle du trafic de drogue dans la cité phocéenne. Parmi elles, quatre victimes collatérales, dont les trois femmes victimes de ces tirs l'an dernier. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité