Emmanuel Macron sera à Marseille jeudi au côté du nouveau ministre de l'Éducation nationale Pap Ndiaye. L'occasion de faire un point sur la rénovation de 200 écoles sur les 472 de la ville, pour un budget de plus d'un milliard d'euros.

Ce déplacement aura lieu en début de journée, selon l'agenda du président diffusé lundi. La présidence n'a pas apporté dans l'immédiat d'autres précisions.  

Il s'agit du deuxième déplacement du nouveau ministre de l'Éducation après celui effectué le 23 mai au collège de Conflans-Sainte-Honorine où enseignait Samuel Paty, professeur assassiné en octobre 2020.  

Lors d'une visite à Marseille en septembre 2021, Emmanuel Macron avait annoncé un plan "Marseille en grand".

"Il y en a qui sont en situation d'urgence absolue, d'autres en situation d'urgence, d'autres en situation critique, d'autres encore à rénover partiellement, d'autres à construire ou reconstruire", avait alors détaillé le maire de Marseille Benoit Payan.

Avec quelque 400 millions d'euros promis pour rénover les écoles marseillaises, le chef de l'État avait affiché sa volonté de faire d'une cinquantaine d'établissements "un laboratoire de liberté et de moyens" dès septembre 2022.  

Ce projet suscite beaucoup d'interrogations, voire une opposition ferme sur le terrain syndical, notamment en raison du statut des directeurs d'école proposé qui constituerait un changement profond du modèle de l'Éducation nationale.  

Emmanuel Macron avait notamment suggéré que les directeurs d'école puissent "choisir l'équipe pédagogique". Dans le primaire, le directeur d'école n'a actuellement aucune supériorité hiérarchique par rapport aux autres enseignants.  

Les syndicats soulignent aussi le risque d'avoir une "école à deux vitesses" avec celles du laboratoire dotées de moyens importants (un budget de 2,5 millions d'euros pour les 59 écoles sélectionnées) et les autres.  

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité