Covid-19 : on fait le point sur les chiffres de l'épidémie dans la région au milieu des vacances d'été

Alors que le mois de juillet est sur le point de s'achever, l'épidémie de Covid-19 repart en hausse dans la région. Dans certains départements comme les Alpes-Maritimes et les Bouches-du-Rhône, le taux d'incidence dépasse les 500 cas pour 100 000 habitants.
Le masque est redevenu obligatoire dans les Bouches-du-Rhône dans les endroits où il y a des regroupements à cause de la hausse de l'épidémie de Covid-19.
Le masque est redevenu obligatoire dans les Bouches-du-Rhône dans les endroits où il y a des regroupements à cause de la hausse de l'épidémie de Covid-19. © Nicolas Tucat / AFP

La région PACA est la région qui a le plus fort taux d'incidence en France depuis la mi-juillet, d'après Santé Publique France. Il a plus que doublé en l'espace d'une semaine. Il s'élève aujourd'hui à 528 cas pour 100 000 habitants. Le masque est redevenu obligatoire en extérieur dans plusieurs départements, comme les Alpes-Maritimes, le Var, les Hautes-Alpes et les Bouches-du-Rhône

A ce jour, la mutation L452R du virus, que porte le "variant Delta" du Covid-19, est présente dans plus de 95% des tests effectués sur la région. Dans les Alpes-de-Haute-Provence, ce taux s'élève jusqu'à 99,3%. Pour rappel, le variant Delta est considéré comme plus contagieux.

Pour le moment, près de 60% de la population régionale a reçu une première dose de vaccin. Cela représente plus de 3 millions de personnes. Toutefois, c'est la région en métropole qui est la moins vaccinée en pourcentage pour le moment. En tête, on retrouve la Bretagne, avec plus de 67% de personnes ayant reçu une dose. La tension hospitalière se maintient à 32% pour l'ensemble de la région. 

Une situation qui se dégrade dans les Alpes-Maritimes

La région PACA présente de grandes disparités au sein de ses différents départements concernant l'épidémie. Le département actuellement touché le plus gravement par la propagation du virus est celui des Alpes-Maritimes. On y trouve le taux d'incidence le plus fort de la région. Il s'élève à 728 pour 100 000 habitants. C'est aussi là que le taux de positivité est le plus haut : 6,6% des tests sont positifs, contre une moyenne de 5,9% dans l'ensemble de la région.

 

Le département compte actuellement 188 personnes hospitalisées pour cause de Covid-19 et 36 personnes sont en réanimation. 

Le reste de la région maintient des chiffres plus bas

Dans les Bouches-du-Rhône, le taux de positivité est moins élevé que dans le 06, car il s'élève à 4,9%. En revanche, le taux d'incidence reste haut avec 537 cas pour 100 000 habitants. Plus de 470 personnes sont à l'hôpital pour cause de Covid-19 et 84 en réanimation.

Dans le Var, le taux d'incidence approche les 500 cas pour 100 000 habitants. Plus de 600 000 personnes ont reçu une première dose de vaccin dans ce département. En revanche, le nombre de personnes en réanimation a doublé en 15 jours, pssant de 10 à 21.

Les Hautes-Alpes est le département où l'épidémie est au plus bas dans la région. La tension hospitalière est très basse et le taux d'incidence est à 221. Quant au Vaucluse, la situation hospitalière la plus importante de la région avec 38%. Le taux de positivité à 4,7% est presque le même pour ces deux départements.

Le 26 juillet dernier, 6 médecins réanimateurs en PACA ont signé une tribune appelant les gens à se faire vacciner pour éviter que ces chiffres n'augmentent davantage. "Depuis le 5 juillet, 94% des personnes COVID admises en réanimation ne sont pas vaccinées", écrivent-ils. Ils rappellent que la vaccination est "le seul moyen pour casser les chaînes de contamination, éviter les formes graves et enrayer une nouvelle surcharge des services hospitaliers". 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société vaccins - covid-19