provence
alpes
côte d'azur
Choisir une région

La France en vrai

Le lundi en 2e partie de soirée / Le vendredi à 9h15 / Et un mercredi par mois après Enquêtes de Région
Logo de l'émission La France en vrai

Marseille : la ville rêvée des Centaures

Camille et son frison Gaïa dans les rues de Marseille / © Armoni Productions
Camille et son frison Gaïa dans les rues de Marseille / © Armoni Productions

Depuis plus de 20 ans, Camille et Manolo s’attachent, à travers le théâtre du Centaure, à casser les murs, à effacer les frontières, à retisser du lien social. Rencontre avec ces artistes utopistes qui réenchantent Marseille. 

Par Florence Brun

Aux portes du Parc National des Calanques, à deux pas de la prison des Baumettes et de la cité de la Cayolle, dans l’un des quartiers les plus contrastés et les plus mouvants de la cité phocéenne, vivent "les Centaures".

De bien étranges créatures, mi-hommes mi-chevaux, tout droit sorties du monde des mythes. Acteurs, danseurs, princes et saltimbanques, ce sont Camille et Manolo qui les ont inventés et qui leur donnent vie, jour après jour, dans leur théâtre des Hauts de Mazargues.

"La première fois que j’ai croisé les Centaures, ils franchissaient la porte de la prison des Baumettes pour aller danser avec des détenus, de l’autre côté du mur mythique" raconte la réalisatrice Marie-Claude Treglia. "C’étaient Camille et Manolo et leurs deux sublimes étalons noirs, Silence et Indra. Camille-Silence, Manolo-Indra... La scène a fait frissonner d’émotion les détenus, le personnel pénitentiaire, les voisins du quartier et tous les spectateurs qui l’ont vécue sur leurs écrans." 
 
Manolo dansant avec des détenus à la prison des Baumettes / © Armoni Productions
Manolo dansant avec des détenus à la prison des Baumettes / © Armoni Productions
 
Et de s’interroger : "Comment en arrive-t-on à ce moment de grâce ? A ce niveau de dressage, à cette osmose avec l’animal, mais surtout comment fait-on pour pousser les murs d’une prison aussi close que les Baumettes ? Comment trouve-t-on des partenaires assez fous, eux aussi, et déterminés pour relever le défi ?"
 

Alors, la réalisatrice a voulu percer le mystère et suivre cette compagnie si singulière. Son documentaire "La ville rêvée des Centaures" pousse les portes d’un théâtre devenu une institution marseillaise. Un incroyable palais de bois, doublé d’un chapiteau, où Camille et Manolo ont créé un lieu de vie et de rencontre à leur image.

Ce lieu raconte un rêve d’enfant, un rêve d'enfant devenu réalité. C’est le lieu concret, réel, où l'on fabrique des utopies.

Manolo, directeur artistique du Théâtre du Centaure

Entre rêves et vie quotidienne, construction de projets et travail d’orfèvre avec les chevaux, le film va au plus près de ces artistes hors normes, qui veulent (re)créer du lien, réunir ce qui a été séparé : l’humain et l’animal, la nature et la ville, les quartiers résidentiels et les zones sensibles...
 
Etre deux et ne faire qu'un... Spectacle "L'envol" au théâtre du Centaure - janvier 2019 / © Armoni Productions
Etre deux et ne faire qu'un... Spectacle "L'envol" au théâtre du Centaure - janvier 2019 / © Armoni Productions

Créations théâtrales et cinématographiques, projets citoyens, "surgissements" dans les lieux les plus clos de la cité… La caméra filme les Centaures à la scène et à la ville, elle les montre à l’œuvre, cassant les murs d’enceinte, effaçant les frontières, retissant du lien social.  

Et les suit au bout du monde où ils font rayonner Marseille comme on la montre rarement.

"La ville rêvée des Centaures"
Un film de 52’ de Marie-Claude Treglia.
Une coproduction France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur / Armoni Productions / Aller Retour Productions.

Diffusion lundi 16 décembre 2019 à 23h sur France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur.
 
 

A lire aussi