Cet article date de plus de 3 ans

Parc national des Ecrins : un bouquetin tué par des chiens

C'est le Parc national des Écrins qui donne l’information : un bouquetin a été retrouvé mort la semaine dernière. Il a été attaqué et tué par des chiens errant près de Briançon.
Le bouquetin a été tué par des chiens errants.
Le bouquetin a été tué par des chiens errants. © Alpes 1
Le cadavre d’un jeune bouquetin a été retrouvé à l’Alpe du Lauzet dans le Briançonnais. Ce sont des randonneurs venus observer les animaux sauvages qui ont donné l’alerte. Deux chiens bergers allemands ont attaqué un groupe de bouquetins. Sous leurs yeux, les chiens ont achevé un jeune déjà blessé.

Survie du bouquetin

Le bouquetin est une espèce protégée en France. Il est présent dans le Parc national des Écrins mais sa population a du mal à se maintenir. Il vit dans des milieux difficiles et se reproduit peu. Le froid, la neige, le manque de nourriture affaiblissent les animaux sauvages en hiver. Ils sont donc plus vulnérables. 

Divagation des chiens

Si une certaine mortalité naturelle est normale, les attaques de chiens en revanche ne le sont pas. Laisser son chien errer est interdit, les propriétaires doivent être vigilants. Dans le Briançonnais, cet été déjà une dizaine de chevreuils avaient été tués par des chiens errants.

La réglementation

La divagation des chiens peut être sanctionnée par une amende et la destruction d'une espèce protégée par une lourde peine. Le Parc national des Écrins rappelle que les chiens doivent être tenus en laisse. Dans la zone centrale du  Parc national, ils sont proprement interdits.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nature sorties et loisirs animaux faits divers