Jets de bouteilles, envahissement de terrain, bagarres et incidents entre supporters, joueurs et personnels d'encadrement des équipes... La décision de la Ligue de football professionnel sur les incidents du match Nice-Marseille, du 22 août, est attendue.

Jets de bouteilles, envahissement de terrain, bagarres et incidents entre supporters, joueurs et personnels d'encadrement des équipes... Le monde du football, et au-delà, se souvient de ce derby entre Nice et Marseille le 22 août dernier.

>>> La décision est tombée en soirée ce mercredi : le détail.

Le 25 août, les deux clubs étaient convoqués devant la Commission de discipline de la Ligue, chargée de prendre des sanctions disciplinaires à l'encontre de Nice, pour le comportement de ses supporters, et éventuellement de certains acteurs de ce match (joueurs, encadrement, dirigeants).

C'est ce mercredi 8 septembre, dans la soirée, que l'on devrait connaître la sentence.

"Ne pas se tromper de coupables", titre l'UNFP, le syndicat des footballeurs professionnels, pour son communiqué diffusé avant les dernières décisions de la commission de discipline.

C'est même la clémence qui est souhaitée :

Peut-on reconnaître aux joueurs une part de responsabilité dans les évènements qui ont ponctué la rencontre ? Peut-on donc les juger coupables, alors qu’ils ont, pour beaucoup, essayé d’appeler au calme ? Qui, à force d’être ainsi agressé pendant l’exercice de sa profession, aurait subi sans la moindre réaction, sans le moindre réflexe de protection, voire d’auto-défense, même s’il ne s’agit pas ici d’excuser les gestes de certains, dictés par le désordre général et l’insécurité ambiante ?

Le résultat ? 

La décision de la commission disciplinaire de la Ligue de football professionnel (LFP) doit entériner ou non le résultat du match (1-0), décider soit d'une défaite sur tapis vert de l'une des deux équipes ou encore faire rejouer partiellement. On peut aussi voir la rencontre rejouée à une date ultérieure. 

L'OGC Nice risque aussi un retrait de points dans les semaines à venir.

Déjà des sanctions

Le parquet de Nice a ouvert plusieurs enquêtes, notamment pour "jets de projectiles" et "violences volontaires aggravées"et un homme suspecté d'avoir porté des coups à un joueur de l'OM a été poursuivi.

La tribune des Ultras de l'OGC Nice est fermée pendant 4 matchs. Sont encore concernés les match contre Nantes ce dimanche 12 septembre, Monaco le 19 et Lorient le 22.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité