"Parlez-vous le sud ?" fête sa 100e vidéo, la belle aventure d'Yves Pujol et d'Eric Malet continue

Publié le Mis à jour le
Écrit par Florine Ebbhah
"Parlez-vous le sud ?" fête sa 100e vidéo, la belle aventure d'Yves Pujol et d'Eric Malet continue
"Parlez-vous le sud ?" fête sa 100e vidéo, la belle aventure d'Yves Pujol et d'Eric Malet continue © France Télévisions

« Parlez-vous le sud ? » des mots, des expressions qui fleurent bon la région. Les petits modules web estampillés Provence-Alpes-Côte-d’Azur cartonnent sur la toile avec plusieurs millions de vues. Une belle aventure couronnée par la publication d’une 100e vidéo ce 6 janvier.

« Oh peuchère » t’es mal barrée !  Voilà ce que je me suis dit quand on m’a demandé d’écrire cet article sur le palier anniversaire des vidéos à succès de « Parlez-vous le sud ? ».

Pour une Lyonnaise non initiée, fraichement arrivée en PACA, le parler sudiste c’est un peu comme se mettre au mandarin dès le réveil !

Heureusement, les modules web de « Parlez-vous le sud ? » sont bien faits, efficaces et très populaires et de saison !

Ils viennent de passer les 30 millions de vues sur internet après 2 ans et demie d’existence.

«C’est incroyable, on ne s’y attendait pas du tout. Certains mots ont dépassé le million de vues !» constate Eric Malet, monteur/réalisateur à France 3.

Ce qui est étonnant c’est que les gens nous arrêtent dans la rue quand on tourne, ils reconnaissent Yves et viennent pour une photo. Ils nous disent bravo, c’est génial de parler de nous, de nos mots à nous,

Eric Malet.

 "La cagole" a par exemple, dépassé 1 million 400.000 vues cumulées sur les réseaux :

Je me lance et me prends au jeu.

Je visionne plusieurs de ces petits clips qui disent tout…en 1 minute. Des dizaines de mots expliqués et réalisés sur un ton humoristique. Une véritable performance pour les deux complices que sont Eric Malet et Yves Pujol, le comédien.

«C’est beaucoup de travail » confie Yves Pujol.

« On se met d’accord sur la liste des mots retenus. Je passe en mode journaliste/artiste. Je fais des recherches sur l’étymologie car plusieurs sens sont possibles. Je ne veux pas qu’on dise des bêtises donc je pose une base solide pour me laisser une petite part d’improvisation."

Le 100e module à la tchatche

Au départ Eric Malet et Yves Pujol partaient pour 20 numéros. C’était en mai 2019. Aujourd’hui le 100e clip arrive sur les réseaux sociaux de France 3.

« On a cherché un mot emblématique du sud et on se demandait quoi dire. « Tchatcher » s’est finalement imposé comme une évidence. Après tout, tchatcher c’est ce que l’on fait depuis le début. C’est symbolique, un clin d’œil à toutes les expressions du sud» résume Eric Malet.

« Le fada »,  « ya degun » y a personne,  « ça pègue » ça colle ou encore « être encatané » être malchanceux. Le parler sudiste est un spectacle à lui tout seul.

Parfois plus vrai que nature, raconte le comédien Yves Pujol.

Lors des micros trottoirs parfois les gens nous font rire, certains sont tellement authentiques. On ne peut pas faire mieux que ça comme personnages. On croise des gens hauts en couleurs, tellement drôles, que même nous on en rigole,

Yves Pujol.

La reconnaissance du public  

Il y a des phrases qui reviennent souvent quand le public leur évoque « Parlez-vous le sud ? »

« Ah mon grand-père/ma grand-mère disait tout le temps ça ». Une sorte de madeleine de Proust qui les ramène à d’heureux souvenirs d’enfance. C’est ce qui fait le succès du programme selon Eric Malet qui se souvient notamment d’un beau message venu tout droit de Chicago « On a eu une lettre d’un français expatrié qui avait  grandi en PACA. Il nous disait combien il était ému à chaque fois qu’il découvrait l’une de nos vidéos. Pour lui, c’était comme rouvrir son album de famille.»

"Parlez-vous le sud ?" l'intégrale est ici : france3paca

PVLS, est un programme court, drôle et instructif diffusé sur les réseaux sociaux (Facebook, YouTube de France 3 PACA). Que l’on soit natif du sud ou pas, on y apprend toujours quelque chose. L’origine d’une expression ou le sens d’un mot parfois utilisé depuis plusieurs siècles.  

Demande-moi quand tu sais pas ! 

Le gimmick de fin est une trouvaille d’Eric Malet et il n’en est pas peu fier. « Les gens connaissent plus ça que le titre » conclut-il. Pour Yves Pujol « Il y a un vrai capital sympathie, une dynamique positive. Ça fait plaisir ».

Un thème quasi inépuisable

Il est évident que ces deux-là s’amusent beaucoup et sont surmotivés pour continuer. Eric et Yves ont de l’entraînement. Ça tombe bien la boîte à idées est bien garnie. Aucune pénurie à l’horizon. Du coup, retour à mon visionnage express pour tenter de rattraper mon retard.

Avant de raccrocher, Yves Pujol me donne rendez-vous pour l’article de la 200e.

On peut dire qu’il à la « tchatche » !

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.