PriMed : prix à la diffusion pour "Une caravane en hiver", documentaire de Mehdi Ahoudig, coproduit par France 3 PACA

Publié le Mis à jour le

A l'issue d'une semaine de projections, le palmarès du festival de la Méditerranée en images a été révélé. "Une caravane en hiver" de Mehdi Ahoudig, coproduit par France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur et Squaw remporte le prix à la diffusion de la RAI. Le point sur les lauréats de ce 24e volet.
 

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022
Pour la 24e édition du PriMed, c’est sur Internet que le public a découvert les productions sélectionnées. Plus de trente heures de projections gratuites se sont succédées entre le 28 novembre et le 4 décembre, sur le site primed.tv. Le public a pu découvrir 3 films par jour. 

La configuration du PriMed 2020 était particulière du fait de l'épidémie, mais le principe des projections restait le même, la ponctualité était requise pour profiter des productions. Comme des séances de cinéma, les films étaient programmés à des heures précises chaque jour. Ils se sont succédés jusqu'au soir du 4 décembre, date à laquelle a été dévoilé le palmarès

Palmarès de la 24e édition 

  • Grand Prix enjeux méditerranéens (parrainé par France Télévisions)
    Mères de Myriam BAKIR
     
  • Prix mémoire de la Méditerranée (parrainé par l’Institut National de l'Audiovisuel)
    The waevers (les tisserandes) de Dimitris Koutsiabasakos
     
  • Prix première oeuvre parrainé par la RAI (Radio Télévision Italienne)
    One more jump (encore un saut) de Emanuele Gerosa
     
  • Prix art patrimoine et cultures de la Méditerranée
    Queen Lear (Reine Lear) de Pelin Esmer
     
  • Prix des des jeunes de la Méditerranée
    One more jump (encore un saut) de Emanuele Gerosa
     
  • Prix court méditerranéen (Prix du Public)
    Douma underground de Tim Alsiofi
     
  • Mention spéciale absu
    Chained - Agora II (Enchainés-Agora II) de Yorgos Avgerpopoulos
     
  • Prix "moi, citoyen méditerranéen"
    Mention Sud Méditerranée parrainé par CFI (Canal France International) : Recycl'art de Asma Berrah - Lycée International Alexandre Dumas, Alger (Algérie)
    Mention Nord Méditerranée : Le processus de Laura Nucera - Lycée Tommaso Campanella, Reggio de Calabre (Italie)
     
  • Prix à la diffusion : 
    -   RAI (Italie) : Une caravane en hiver de Mehdi Ahoudig
    -   France 3 Corse ViaStella : La passion d'Anna Magnani de Enrico Cerasuolo
    -   2M (Maroc) : One more jump (encore un saut) de Emanuele Gerosa
Les films primés seront disponibles sur la plateforme Pimed.tv samedi 5 décembre.

Programme d'un PriMed 2.0

Si les projections étaient maintenues grâce à l'alternative numérique, le Centre Méditerranéen de la Communication Audiovisuelle (CMCA), qui organise l’événement, a été contraint d'annuler les rencontres entre le public et les réalisateurs. 
 

23 films sélectionnés

Parmi les 397 films initialement candidats, 23 ont été sélectionnés, dont 13 inédits en France et 12 réalisés ou coréalisés par des femmes.
Leur point commun ? Ils mettent en avant les problématiques auxquelles sont confrontés les cultures et peuples de la Méditerranée.

De l’Algérie à la Bosnie-Herzégovine en passant par l’Espagne, la France, la Palestine, ou encore la Turquie, les films du concours proviennent de treize pays méditerranéens.

Parmi les documentaires sélectionnés, Une caravane en hiver, coproduit par France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur et Squaw finaliste dans la catégorie "première oeuvre", a reçu le prix à la diffusion par la RAI, une chaîne de télévision italienne.
Diffusé le lundi 23 novembre sur l'antenne de la chaîne régionale, ce film de Mehdi Ahoudig s'intéresse à la vie de retraités modestes passant l'hiver au Maroc. 
 

Un jury à la hauteur de l’événement

Présidé par le journaliste Hervé Brusini, le jury est composé de membres qui entretiennent un lien étroit avec la région méditerranéenne.  
On y retrouve notamment Thierry Pardi, rédacteur en chef de l’émission Mediterraneo (diffusée tous les samedis à 11.30 sur France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur), Fedia Ben Henda, réalisatrice à la télévision tunisienne, ou encore Fabio Mancini qui opère pour la RAI 3, en Italie. 

Ce jury, qui reflète la dimension internationale de la manifestation, a decerné 4 récompenses : 

Le public dans la peau du jury

Malgré la distance, le public a aussi joué un rôle déterminant. Du samedi 28 au lundi 30 novembre 12h, il a voté via la plateforme dédiée, pour le lauréat du prix court méditerranéen
Cinq films prétendaient à ce titre: Douma Underground; Heart, you deserve that (coeur, tu le mérites)La terre passe ; La mi-temps et I naufraghi di Kerch (Les Naufragés du Kertch).
Autres acteurs incontournables du PriMed : les lycéens des deux rives de la Méditerranée qui ont décerné le prix des jeunes de la Méditerranée

Cet acte est la concrétisation d’un projet pédagogique et citoyen puisque c'est en classe que les jeunes ont visionné les documentaires finalistes, tous en lien direct avec le programme scolaire.

 

Infos essentielles :
24e édition du PriMed : Festival de la Méditerranée en images
28 novembre au 4 décembre 2020
Exclusivement en ligne : ici
Page Facebook de PrMed : ici
Programme de diffusion : ici