Ce que l'on sait une semaine après la mystérieuse disparition d'un homme et d'un petit avion dans le Var

L'avion et l'individu qui a pris place à son bord, un homme de 46 ans sans qualification de pilote, ont disparu depuis la nuit du 17 au 18 février. Les gendarmes du Var lancent un appel à témoins.

L'affaire est "peu commune", et même "assez étrange" reconnaissent les gendarmes du Var. Ils viennent de diffuser un appel à témoins une semaine après la disparition d'un homme et d'un petit avion, volé à Flayosc, près de Draguignan.

"On sait qu'il a décollé... puis sa trace a disparue" indique un officier de gendarmerie à France 3 Côte d'Azur. Aux commandes de l'avion aurait pris place un homme de 46 ans qui était "en phase d'enseignement de pilotage, mais n'avait pas toutes ses qualifications validées".

L'aéronef volé est un Savannah Rotax arborant une livrée jaune et blanche. Un petit appareil biplace de 9 mètres d’envergure pesant moins de 300 kilos et classé dans la catégorie des ULM.

Avec ses deux réservoirs totalisant 78 litres de carburant, il dispose d'une autonomie de 4 heures en vol, ce qui le permet de couvrir une distance de 650 km.

Seulement 10 litres dans les réservoirs ?

Mais lorsqu’il a disparu, les réservoirs de l'appareil étaient presque à sec : ils n'auraient contenu que 10 litres de carburant. De quoi voler à peine 30 minutes, soit moins de 100 km...

Selon un membre de l'aéroclub de Cavalaire, propriétaire de l'appareil, la trace radar a disparu au niveau des Arcs-sur-Argens, à 17 km de la base ULM de Flayosc.

L'hypothèse d'un crash

L'enquête est menée par la brigade de gendarmerie de Lorgues. L'hypothèse d'un crash n'est pas exclue, compte tenu du manque de qualification de l'individu aux commandes et des circonstances du vol, de nuit et potentiellement avec très peu de carburant.

Toute personne ayant des informations permettant d’aider les enquêteurs est priée de contacter la brigade au 04 94 73 70 11 ou d’appeler le 17.