À Fréjus, Marine le Pen lance "Français, réveillez-vous"

Le Rassemblement Républicain fait sa rentrée ce week-end à Fréjus (Var). Sur fond de campagne présidentielle avant l'heure, sa cheffe de file, Marine Le Pen tiendra un discours ce dimanche après-midi. En raison de la crise sanitaire, seuls les élus et les journalistes pourront y assister.
À Fréjus, Marine le Pen lance "Français, réveillez-vous"
À Fréjus, Marine le Pen lance "Français, réveillez-vous" © Philippe Arnassan Maxppp

"Français, réveillez-vous !"


Lors du premier jour du rassemblement du RN, ce samedi, la candidate à L'Elysée s’est réjouie « d’une véritable prise de conscience de l’ensauvagement » de la société française. Elle place au centre des débats son thème de prédilection : l'insécurité. Cette idée de «l’ensauvagement de la société» n’est pas récente, elle est apparue dans son discours dès 2013. Son parti a même organisé, il y a 2 ans, un débat à l’assemblée intitulé « De la délinquance à l’ensauvagement ». Ce terme est pour le moins clivant car il fait référence à "sauvage" qui au cours des derniers siècles a été lui-même rattaché à des images péjoratives de certaines populations. Ce terme s’est installé peu à peu dans l’espace public. Il a été repris par plusieurs hommes politiques de droite, et notamment par Gérald Darmanin, le ministre de l’Intérieur qui déclarait  le 24 juillet dernier « Il faut stopper l’ensauvagement d’une partie de la société ».

 

« J’ai utilisé le mot d’ensauvagement et je le réitère. »

Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur


De son côté, la patronne du RN pointe du doigt le gouvernement actuel l’accusant de ne pas avoir de "vision" sur la délinquance et la criminalité. Elle se considère comme plus légitime  sur la revendication d'ordre que les Républicains semblent revendiquer actuellement.
 


La finaliste de la présidentielle de 2017 veut aussi "réveiller" les Français en ce qui concerne la crise sanitaire et économique. Elle a fait référence ce samedi aux "trous énormes" dans le plan de relance, considérant  la place accordée aux relocalisations et insuffisantes les mesures en faveur des TPE-PME comme étant nettement insuffisantes.

 

Le réveil de ses troupes


Après des résultats très décevants aux élections municipales, Marine Le Pen exhorte également ses partisans à se "réveiller" et à se mobiliser pour les élections sénatoriales, départementales et régionales à venir. Ces dernières représentent à ses yeux un test grandeur nature avant la bataille présidentielle. Elle-même ne s'y présentera pas, elle souhaite laisser les rênes du parti afin de se consacrer entièrement à la course à l'Elysée.
 

"La bataille idéologique, ça fait des années qu'on l'a gagnée. Ce qu'on attend c'est la victoire politique"

Marine Le Pen, Fréjus (Var) le 5 septembre 2020


La future candidate espère récupérer des voix du côté de la droite et surtout celles d'un parti LR en train "d'imploser" selon elle. Elle en veut pour preuve l'appel de Christian Estrosi, maire de Nice, à passer un accord avec Emmanuel Macron pour 2022, et les difficultés de cette même la droite à se trouver un candidat.
 

 







 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rassemblement national politique marine le pen élection présidentielle élections