Un deuxième cas autochtone de virus Zika diagnostiqué à Hyères, dans le Var

Moustique Tigre / © Philippe LAMBERT / MAXPPP
Moustique Tigre / © Philippe LAMBERT / MAXPPP

Une personne atteinte de l'infection au Virus Zika a été diagnostiquée à Hyères, dans le Var annonce ce lundi l'Agence Régionale de Santé. Cela porte à deux le nombre de cas autochtones dans cette ville et dans le département.

Par Laurent Verdi

Selon un communiqué de l'ARS, la nouvelle personne atteinte habite le même quartier que le premier cas de Zika autochtone. Ce cas avait été signalé le 9 octobre dernier à Hyères. 

Ce second cas autochtone a été identifié après l'enquête de voisinage. Selon l'Agence Régionale de Santé, ce foyer de circulation du virus est "localisé". Elle confirme que les deux personnes ont contracté la maladie suite à une piqûre de moustique tigre.  
 

Quels sont les symptômes du Zika ?


Dans les trois-quarts des cas, les personnes infectées par le virus ne développent aucun symptôme selon l'ARS. Dans les autres cas, une fièvre peu élevée apparaît, des maux de tête peuvent survenir avec des courbatures, et même une éruption cutanée. 

Le communiqué précise qu'il "est également possible d'observer une conjonctivite et une douleur derrière les yeux". L'évolution est favorable dans la grande majorité des cas avec une guérison spontanée comprise entre 2 et 7 jours et sans séquelles, contrairement au paludisme.

Qu'est-ce qu'un cas autochtone ?

On parle de cas autochtone quand la personne a contracté la maladie sur le territoire national. Ces cas sont à distinguer des cas importés qui ont contracté la maladie à l’occasion d’un voyage en zone contaminée.

Ce cas importé, à ce jour non identifié, est donc à l’origine de cette transmission. L’infection à virus Zika est une maladie qui se transmet de personne à personne par l’intermédiaire d’une piqûre de moustique tigre, à condition que ce dernier soit porteur du virus. Une transmission par voie sexuelle est également possible.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus