TEMOIGNAGE. Ce cancer du sein triple négatif, si difficile à soigner en France

Publié le
Écrit par Annie Vergnenègre, Gyotis Delsart, Frédéric Renard
Magalie Minetto se bat depuis six ans contre un cancer du sein triple négatif.
Magalie Minetto se bat depuis six ans contre un cancer du sein triple négatif. © Gyotis Delsart/FTV

Magalie Minetto est atteinte du cancer du sein triple négatif. Elle se bat depuis six ans contre cette tumeur très agressive qui touche souvent les femmes de moins de 40 ans. Elle témoigne de son combat pour accéder aux thérapies innovantes, accessibles à l'étranger.

Magalie Minetto a découvert son cancer elle-même par auto-palpation. Le diagnostic est tombé en février 2015 : un cancer triple négatif de grade 3, le stade le plus élevé. "A partir de ce moment-là, tout s'est enchaîné très vite, se souvient-elle. La chimio, la chirurgie puis la radiothérapie jusqu'en février 2016." 

"Les médecins étaient ravis parce que j'avais répondu parfaitement aux traitements". Tout semblait alors aller pour le mieux. Magalie Minetto avait même plutôt bien supporté ses traitements. 

Tout bascule pourtant moins d'un an après. "Mon sternum était déformé par une grosseur, il s'est avéré que c'était des métastases. J'avais les os atteints, les poumons et le foie"

Magalie Minetto enchaîne les chimio, le seul arsenal thérapeutique disponible en France pour ce type de cancer, qui ne répond pas aux traitements hormonaux, pas plus qu'aux thérapies ciblées.

On pense à ses enfants, à sa famille, je pensais que je n'en avais que pour quelques mois...

 Un interne lui donne six mois. Si elle est toujours là, c'est selon elle grâce à un traitement innovant qu'elle a reçu en Allemagne.

Des cures d'immunothérapie en Allemagne

"Le scanner a montré que la tumeur proliférait de façon agressive, il n'y avait plus le choix", raconte Magalie qui se tourne en désespoir de cause vers une clinique privée allemande qui propose l'immunothérapie. 

"J'avais un projet immobilier, j'avais été licenciée avec des indemnités, j'ai pu compter sur la solidarité de mes proches et d'inconnus. J'y ai mis toutes mes économies.. 

Entre les voyages et les soins, elle dépense plus de 100.000 euros. Magalie Minetto se rend en Allemagne toutes les trois semaines pendant quatre mois. Des allers-retours qui ont porté leurs fruits. Certaines tumeurs ne progressent plus, mais le combat n'est pas fini.  

Un médicament innovant aux Etats-Unis

"Je sens que l'immunothérapie s'essouffle, ça ne fonctionne plus aussi bien pour moi. Je le vois au scanner. Le cancer est contenu mais il progresse en partie au foie. Il faudrait avoir accès à de nouveaux traitements". 

Un médicament est disponible aux Etats-unis depuis un an. En décembre dernier, les autorités sanitaires françaises ont délivré une autorisation temporaire d'utilisation. Mais le laboratoire connaît des problèmes d'approvisionnement.

"Je ne sais pas combien il me reste... peut-être quelques mois, je ne peux pas me permettre d'attendre". Pour les femmes comme Magalie Minetto, atteintes d'un cancer du sein triple négatif, le collectif #MobilistationTriplettes tente d'alerter les autorités sur les difficultés d'accès aux médicaments innovants. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.