Fusillade à Avignon : la maire demande des renforts de police

Deux jours après une nouvelle fusillade à Avignon, la maire Cécile Helle a demandé des renforts de police dans un communiqué.

Alors que le ministre de l'Intérieur et le ministre de la Justice sont à Marseille ce mardi notamment pour faire le bilan de l'opération anti-drogue menée dans une cité des quartiers Nord, la maire d'Avignon réclame plus de moyens de police pour sa commune gagnée par la guerre des gangs

"Nous devons pouvoir assurer à tous habitants, et ce, quel que soit leur lieu de résidence, le même niveau de sécurité,", explique l'élue, dans un communiqué lundi 18 mars, 48 heures après des tirs entre bandes rivales dans le quartier de la Rocade, en pleine journée, heureusement sans faire de victime.

Il nous faut rassurer et sécuriser en augmentant significativement les patrouilles de police.

Cécile Helle, maire d'Avignon

Communiqué de presse

Cécile Helle, qui a rencontré le préfet de Vaucluse Thierry Suquet au cours du week-end demande "que des renforts de police nationale soient dépêchés à Avignon" "le plus rapidement possible". L'élue précise que dans le même temps, la police municipale renforce ses missions de proximité, notamment "aux abords du groupe scolaire des Olivades". 

Une vidéo devenue virale 

Samedi vers 16h30, les habitants de ce quartier ont assisté, terrorisés, à une scène de tirs sous leurs fenêtres. La vidéo a été largement partagée par les réseaux sociaux et dans les média. 

Le conseiller départemental écologiste Samir Allel a écrit au préfet pour demander l'intervention de l'armée, selon La Provence. "L'insécurité marseillaise s'exporte dans nos quartiers, dans ce canton, de manière exponentielle et ce n'est pas une vue de l'esprit", écrit-il. Le réseau social X (anciennement Twitter), le militant Reconquête Damien Rieu réclame lui aussi l'envoi de troupes.

Une nouvelle rencontre est prévue entre la maire d'Avignon et le préfet Suquet ce mardi. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité