Vaccination, discothèques, écoles, télétravail : ce qu'il faut retenir des annonces de Jean Castex et Olivier Véran

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Courageot avec AFP
Jean Castex annonce de nouvelles mesures pour freiner la cinquième vague à l'approche des vacances de Noël.
Jean Castex annonce de nouvelles mesures pour freiner la cinquième vague à l'approche des vacances de Noël. © MOURAD ALLILI / MAXPPP

A l'issue d'un conseil de défense sanitaire ce lundi 6 décembre et face à la cinquième vague de covid-19 qui touche l'Europe et la France, le gouvernement annonce une série de mesures à l'approche des vacances de Noël.

"Un patient covid entre en réanimation en France toutes les 10 minutes" a précisé Olivier Véran. La France active donc de nouvelle mesures contre l’épidémie de covid qui prend la forme d’une vague en hausse constante ces derniers jours. Dimanche 5 décembre, 42 252 nouveaux cas ont été détectés en France. Le nombre de patients hospitalisés est supérieur à 11 000, un seuil qui n'avait plus été atteint depuis fin août.

"Si nous savons être vigilants et responsables pendant les 3 prochaines semaines, nous passerons la vague » estime Jean Castex, le Premier ministre.

Vaccination des adultes, pour certains sans rendez-vous

Si vous n'avez jamais été vaccinés, vous pouvez vous présenter dans n'importe quel centre, désormais sans rendez-vous, pour le faire.

Les personnes de 65 ans et plus vont pouvoir se faire vacciner elles aussi sans rendez-vous, quel que soit le centre.

"Il va y avoir un doublement de rendez-vous pris sur le mois de décembre, de nouveaux créneaux sont proposés au fil de l'eau, à mesure que les centres s'organisent" a détaillé Olivier Véran.

Vaccination des enfants

Les enfants de 5 à 11 ans à risque pourront se faire vacciner à partir du 15 décembre. Cette vaccination se fera sur la base du volontariat des familles.

Ecoles

À compter de jeudi 9 décembre, le port du masque sera requis dans les cours de récréation.

Le protocole sanitaire dans les écoles primaires va passer au niveau 3. 

Avec le niveau 3, les élèves et le personnel devront porter le masque en intérieur et en extérieur. Il faudra également de nouveau limiter les brassages par niveau et par classe pendant la restauration.

Concernant les activités sportives, seules celles compatibles avec le port du masque et les règles de distanciation, sont autorisées en intérieur. À ce stade, il n'est pas prévu d'avancer les vacances scolaires.

À compter de jeudi 9 décembre, le port du masque sera requis dans les cours de récréation.

Télétravail

Le Premier ministre a recommandé 2 à 3 jours de télétravail par semaine, partout où cela est possible et de limiter les réunions en présentiel.

Discothèques

Elles fermeront à partir de vendredi 10 décembre pour 4 semaines. Un accompagnement économique sera mis en place pour les professionnels du secteur.

Variant Omicron

En France, nous avons identifié 25 cas de ce variant Omicron. 21 sont des cas importés. Pour 4 cas, c'est une contamination autochtone" a précisé Olivier Véran. « Il n'y a aucun élément clinique qui nous permette de considérer que le variant Omicron est plus dangereux que le variant Delta" estime le ministre.

Gestes barrières et marchés de Noël

"Les événements festifs comme la fête des Lumières, les marchés de Noël ou les congrès, nous ne décidons pas leur interdiction. Ils peuvent se tenir, mais vous ne pourrez plus boire un coup, manger quelques choses à l'issue. À l'extérieur, dans les zones de restauration, il faut des règles strictes. Si ce n'est pas possible, ces activités de restauration pourront être interdites » a prévenu Jean Castex.

Les préfets pourront mettre en place le pass sanitaire sur des rassemblements extérieurs.

"Jusqu'aux fêtes de fin d'années, on lève le pied sur les événements festifs et conviviaux dans la sphère privée, pour se protéger… J'appelle chacune et chacun à respecter l'obligation du port du masque dans les lieux publics à l'intérieur et à l'extérieur dans les lieux où il y a du monde" a indiqué Jean Castex.

En Bourgogne-Franche-Comté quelle est la situation de l'épidémie ?

Le taux d’incidence est au 5 décembre de 441 nouveaux cas pour 100.000 habitants. 37% des lits de réanimation sont occupés par des formes graves de covid. 471 personnes sont hospitalisées, dont 73 en réanimation.

La cinquième vague touche fortement le Jura (635 de taux d’incidence), le Doubs (570), le Territoire de Belfort (467). 

► découvrez les chiffres de l'épidémie dans votre région, votre département

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.