publicité

Découverte d'une molécule qui pourrait soigner 30% de la population mondiale

La faculté de médecine de Strasbourg vient de faire une découverte qui pourrait être très importante. La molécule élaborée par l'équipe du professeur Bousquet pourrait soigner 30% de la population mondiale. Pour l'instant, les essais sont concluants en laboratoire.

  • Par Denis Becker
  • Publié le 17/12/2013 | 11:54, mis à jour le 17/12/2013 | 12:33
Reste à savoir ce que ça donnera sur l'Homme. Nom de code LNP 599, cette poudre blanche pourrait devenir un des médicaments incontournables du 21ème siècle. La molécule a été mise au point par l'équipe du professeur Bousquet après 15 ans de recherche. Elle prévient les infarctus, les accidents vasculaires cérébraux, le diabète et l'obésité, des pathologies en constante augmentation sur tous les continents. L'innovation réside dans la méthode. La molécule n'agit pas sur l'organe touché mais sur le système nerveux qui le régule.


1 seul médicament pour soigner une série de pathologies, c'est tout l'intérêt de cette découverte. Car les interactions entre plusieurs molécules peuvent avoir des conséquences fâcheuses. Reste à trouver un industriel pour développer le médicament et commencer les essais sur l'homme, si tout se passe bien, la molécule pourrait arriver sur le marché d'ici 5 à 7 ans.
Découverte d'une molécule qui pourrait soigner 30% de la population mondiale

 

les + lus
les + partagés