publicité

Manuel Valls : "il n'y a pas de peuple alsacien, il n'y a qu'un seul peuple français"

Le Premier ministre a été interpellé ce mardi lors d'une séance de questions au gouvernement par le député UMP du Bas-Rhin Patrick Hetzel à propos de la place de l'Alsace dans le projet de réforme territoriale. 

  • Publié le 14/10/2014 | 16:40, mis à jour le 06/04/2016 | 12:32
Ce dernier demandait notamment à Manuel Valls de confirmer ou non la phrase qu'il aurait prononcé : "une Alsace seule serait une Alsace repliée sur elle-même". Le député Bas-rhinois a également évoqué la grande manifestation pour une "Alsace unie" organisée samedi. Le Premier ministre a rappelé que le projet de région Alsace-Lorraine porté par Bernard Cazeneuve avait évolué, parce que des amendements "venus de tous les bancs de l'Assemblée nationale" avaient permis la création d'une grande région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne.

Le Premier ministre a indiqué qu'il "respectait profondément l'Alsace" et qu'il recevrait "très prochainement" les présidents de la région et des deux départements alsaciens. Mais il lui a aussi répondu qu'il "n'y a pas de peuple alsacien, il n'y a qu'un seul peuple français" (...) La France est une et indivisible" a-t-il conclu.

La question de Patrick Hetzel et la réponse de Manuel Valls

La question de Patrick Hetzel et la réponse de Manuel Valls

les + lus
les + partagés