À Lausanne, au bord du lac Léman, le bateau centenaire “L'Étoile” est à céder

Les bateaux à moteur en bois n'ont plus la côte, sur le Lac Léman, et pour éviter la destruction de "L'Étoile", antique bateau construit en 1910, son capitaine et son propriétaire cherchent leur successeur, quitte à céder le navire.

Par Quentin Vasseur

"Petit bijou de 107 ans cherche nouveau maître contre soins réguliers." L'annonce pourrait être placardée partout à Lausanne et sur les autres villes qui bordent le Léman, car les deux passionnés qui l'ont bichonné jusque-là cherchent leur successeur.

"On a fait d'énormes travaux sur ce bateau, on les a fait nous-mêmes" explique Pierre-Henri Loup, son propriétaire forcé de passer la main "J'ai bientôt septante ans, je n'ai plus la gnaque, plus l'envie d'aller me coucher là-bas dessous pour réparer".

Au bord du Léman, en Haute-Savoie, un bateau de croisière ancien mis aux enchères
Intervenants: Jean-Martial Mercanton, Capitaine de "La Suisse" et de "L'Etoile" ; Pierre-Henri Loup, Propriétaire de "L'Etoile" - Reportage de Serge Worreth et Ingrid Pernet-Duparc. Montage de Philippe Caillat.

Dans le port d'Ouchy, le canot à moteur commandé en 1910 par son aïeul est amarré aux côtés de La Suisse, conçu la même année. Deux reliques de la Belle époque parfaitement conservées.

On ne veut pas d'argent, on aimerait que ce patrimoine reste, qu'il existe.


Car un tel navire demande du temps et de l'argent. "Le bateau en bois n'a plus la côte parce que ça coûte trop cher" poursuit le propriétaire. "Il y a toujours quelque chose à faire, y a toujours une pièce à changer".

Hors de question pourtant de perdre ce canot historique qui fait partie intégrante du patrimoine du lac et qui risque d'être détruit. "On ne veut pas d'argent, on aimerait que ce patrimoine reste, qu'il existe." assure Pierre-Henri Loup.

Sur le même sujet

Ain: Annulation du Ragnard Rock Festival

Près de chez vous

Les + Lus