La Fine de Bretagne décroche son AOC

© France3Bretagne
© France3Bretagne

La Fine de Bretagne aussi appelée lambig vient de décrocher son appellation d'origine contrôlée (AOC) après 24 années de démarche : une bonne nouvelle pour les producteurs bretons !

Par NFM

Après le cidre de Cornouaille et le pommeau de Bretagne, l'eau-de-vie de Bretagne obtient la reconnaissance AOC. Déjà certifié "appellation d'origine réglementée", ce nouveau label a bien des avantages. Il apporte une protection géographique et permet de monter en qualité avec un cahier des charges plus poussé.

Il aura fallu 24 ans de travail pour décrocher le précieux sésame. C'est une aubaine pour les producteurs bretons. Ils doivent être installés sur  une des 372 communes listées dans le décret. L'appellation d'origine contrôlée améliore la notoriété du produit auprès des consommateurs. L'appellation d'origine contrôlée améliore la notoriété du produit auprès des consommateurs.

L'aire géographique de productions s'étend sur les 5 départements de la Bretagne historique. A plus de 100 000 bouteilles vendues par an, la Fine de Bretagne a une vraie carte à jouer à l'export à destination de l'Europe et de l'Asie.

Lambig AOC pour les producteurs
Reportage de M. Villaverde et C. Rousseau / Intervenant : Jacques Legaud, producteur de Fine de Bretagne


Sur le même sujet

Les tournées d'été du planning familial à St Malo

Près de chez vous

Les + Lus