Un apiculteur invente un moyen de lutter contre les frelons asiatiques

© Julien Le Bot / France 3 Bretagne
© Julien Le Bot / France 3 Bretagne

L'année 2016 devrait connaître une prolifération des frelons asiatiques dont les abeilles sont les premières victimes. Un apiculteur a mis au point un bac de capture des reines fondatrices. L'invention est plutôt efficace.

Par Baptiste Galmiche

Cette année, les frelons asiatiques vont faire un retour en force. Cet insecte tueur d'abeilles agace de nombreux apiculteurs qui ne savent plus quelle cheville tordre pour se débarrasser de ce nuisible.

À Locmélar (29), Denis Jaffré, président de l'association action anti frelons asiatiques, a mis au point un bac de capture préventive des reines fondatrices. Le principe est simple : dans un grand bac métallique, l'apiculteur dispose du miel de lierre cristallisé récolté à l'automne. "En se gavant de sucre, elles accumulent les réserves d'énergie nécessaires pour leur future activité de reproductrice. Le mélange miel-cire libère des senteurs qui attirent toutes les femelles dans un rayon que j'estime à environ 1,5 km" indique-t-il dans Le Figaro.

La capture de l'insecte intervient peu après, au moyen d'un bocal, d'un pic à brochettes enduit de glu arbricole, ou d'un petit aspirateur à main.
Les différentes techniques pour attraper le frelon asiatique à partir du bac de capture

Nids primaires seulement

Les fondatrices, équivalentes des reines chez les abeilles, sont, parmi les frelons asiatiques, les uniques survivantes de l'hivernage. Elles seules sont donc en mesure de pondre. Entre mars et mai, après leur réveil, elles se nourrissent et construisent leur nid.

C'est précisément à cette période que les particuliers peuvent détruire les nids. "Elles ne sont pas agressives car elles sont en quête de nourriture pour pouvoir avoir une descendance. Elles doivent se nourrir impérativement pour pouvoir pondre au quotidien et entretenir leur colonie. C'est une période où elles sont très, très vulnérables", note Denis Jaffré.

Bac de capture des frelons asiatiques
L'année 2016 devrait connaître une prolifération des frelons asiatiques. Cet insecte donne du fil à retordre aux apiculteurs car les abeilles sont les premières victimes. Un d'entre eux a mis au point un bac de capture des reines fondatrices. L'invention est plutôt efficace. Reportage : F. Malézieux et C. Collinet. Interview à Locmélar (29) de Denis Jaffré, président Association action anti frelons asiatiques.
Pour procéder à la destruction du nid, il faut toutefois attendre que la fondatrice soit bien à l'intérieur. Dans le cas contraire, cette opération sera sans effet : la fondatrice en reconstruira un ailleurs.

Aux alentours de la fin du mois de mai, les premières ouvrières naissent. Les frelons, dangereux, ne peuvent plus être approchés par les particuliers.

© INRA
© INRA

Avant d'agir, quel que soit le moment de l'année, il est recommandé de s'adresser à des experts : les fédérations départementales des groupements de défense contre les organismes nuisibles (FDGDON) peuvent répondre aux questions des usagers.

Plus d'informations sur le frelon asiatique.

Contacts :
- FDGDON Morbihan ;
FDGDON Finistère ;
FDGDON Ille-et-Vilaine ;
FDGDON Côtes-d'Armor.

Sur le même sujet

L'appel à l'aide de la filière oeufs

Actualités locales

Les + Lus