Découverte : les vestiges de l'église romane sous la cathédrale d'Orléans

© Elsa Cadier
© Elsa Cadier

Orléans a pendant longtemps été capitale royale et un des hauts lieux de pélerinage, sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Ses sous-sols regorgent de sites archéologiques insoupçonnés. Visite au coeur de l'histoire, au coeur des vestiges de l'église romane sous la cathédrale Sainte-Croix.

Par Elsa Cadier

Les vestiges de l'église romane sous la cathédrale d'Orléans / © Elsa Cadier
Les vestiges de l'église romane sous la cathédrale d'Orléans / © Elsa Cadier

Les vestiges d'une église romane sous la cathédrale Sainte-Croix d'Orléans

Capitale royale et haut lieu de pélerinage sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, Orléans regorge de trésors dissimulés voire insoupçonnés dans ses sous-sols. Sous la cathédrale Sainte-Croix d'Orléans dans le Loiret, à l'abri des regards des visiteurs se cache un trésor inestimable : les vestiges d'une église romane datant du 11e siècle construite elle-même sur les ruines de cathédrales mérovingienne et carolingienne datant elles du 7e siècle. 
Des mosaïques datant du haut moyen âge se mêlent aux mûrs du 11e siècle / © Elsa Cadier
Des mosaïques datant du haut moyen âge se mêlent aux mûrs du 11e siècle / © Elsa Cadier

Dans cet espace d'à peine 80 m2, mosaïques du haut moyen âge, sarcophage d'évêque, mûrs à facture dite gallo romaine, objets en céramique ou éléments de pierre lapidère se cotoient en chevauchant les siècles d'histoire religieuse. Mais surtout, le site était un haut lieu de pélerinage. On venait ici pour vénérer les reliques de la Sainte Croix, la croix sur laquelle fut crucifié Jésus. Elle fut amenée au 7e siècle, par Charlemagne. On trouve les traces de trois chapelles rayonnantes et un déambulatoire. 
Les vestiges de l'hôtel sur lequel était placées les reliques de la Sainte Croix / © Elsa Cadier
Les vestiges de l'hôtel sur lequel était placées les reliques de la Sainte Croix / © Elsa Cadier


Véritable conservatoire archéologique

Découvert à la fin du 19e siècle, les premières fouilles ont débutées en 1937 sous la direction du chanoine. Stoppées il y a une trentaine d'années, les fouilles archéologiques devraient reprendre bientôt, grâce à un projet collectif de recherche. Il permettra, à terme, d'ouvrir l'édifice au public.

Un projet collectif de recherche sur la cathédrale Sainte-Croix d’Orléans vient d’être validé par la DRAC (la Direction régionale des affaires culturelles de la région Centre-Val de Loire qui gère la cathédrale). D'ici peu, environ 25 personnes vont participer à ce projet dont la coordination scientifique est assurée par les chercheurs des universités (Pierre Martin de l’université de Grenoble) et du Pôle d’Archéologie de la Ville d’Orléans.

Le sous-sol archéologique de la cathédrale constitue un véritable conservatoire de l’histoire d’Orléans sur le long terme et la reprise de nouvelles études offrira la possibilité d’obtenir des informations inédites sur la ville gallo-romain, sur les conséquences de l’installation chrétienne dans la cité, sur les chantiers de reconstruction des cathédrales par les premiers rois capétiens (après l’incendie de 989 ou bien au XIIIe siècle).

Autres sites à visiter

La crypte de Saint-Avit qui date du 11e siècle. Une crypte qui elle, peut être visitée avec un guide.
La crypte de Saint-Aignan.

►Reportage Elsa Cadier et Aurélie Darblade :
Découverte : les vestiges de l'église romane sous la cathédrale d'Orléans
Capitale royale et haut de pélerinage pendant des siècles, Orléans dans le Loiret regorge de trésors cachés. Petit tour dans les sous-sols de la cathédrale Sainte-Croix à la découverte des vestiges de l'église romane. Intervenants : Clément Alix, archéologue, Bernadette Lezier, la pastorale du tourisme, Frédéric Aubanton, conservateur régional des monuments historiques - E.Cadier/A.Darblade


Sur le même sujet

Le tour de l'Indre des sports expose différentes activités sportives dans tout le département

Près de chez vous

Les + Lus