Le groupe Saint-Gobain a pris la décision de réduire d’1/5 ses effectifs en Lorraine

L'usine Saint-Gobain PAM de Pont-à-Mousson devrait voir 400 postes supprimés d'ici quatre ans. / © JC Paneck - France 3 Lorraine
L'usine Saint-Gobain PAM de Pont-à-Mousson devrait voir 400 postes supprimés d'ici quatre ans. / © JC Paneck - France 3 Lorraine

L’annonce officielle a été faite ce mercredi 19 juillet 2017 lors d’un Comité central d’entreprise du groupe Saint-Gobain : 400 emplois dans les usines de Meurthe-et-Moselle devraient être supprimés sur quatre ans.

Par France 3 Lorraine

D’ici quatre ans 400 emplois seront supprimés dans les usines Saint Gobain-PAM. Les difficultés économiques du groupe et la concurrence écrasante des pays émergents sont à l’origine de cette décision prise par les dirigeants. La production des usines Saint Gobain-PAM a chuté de 46% et les hauts fourneaux tournent à 50% de leur capacité. 

Six sites de Meurthe-et-Moselle sont concernés par la suppression d’emplois dont les usines de Foug et Blenod. Toutes les catégories de personnel seront potentiellement touchées. 



Par ce "plan d'avenir", le groupe Saint-Gobain espère relancer la production et de restaurer sa compétitivité



Pour Julien Hezard, délégué CGT Saint-Gobain PAM, c'est un coup dur mais le scénario catastrophe a été évité (l'arrêt total des hauts-fourneaux était envisagé). Il insiste toutefois sur la responsabilité des dirigeants de l'entreprise vis-à-vis des salariés :

On a besoin d’engagements forts de la direction générale concernant les investissements et également le rapatriement des productions. A partir de là on pourra envisager l’avenir plus sereinement.

 

Suppression de 400 emplois à Saint Gobain PAM Pont-à-Mousson
Suppression de 400 emplois à l'usine Saint Gobain PAM de Pont-à-Mousson.  - France 3 Lorraine  - JC Paneck / E. Molodtzoff / E. Targe

 

Sur le même sujet

Le commissariat de Troyes ouvre ses portes

Près de chez vous

Les + Lus