Le youtubeur Benjamin Brillaud s'intéresse à Saint-Quentin

© Grégory Schreiner
© Grégory Schreiner

Célèbre pour sa chaîne Youtube de vulgarisation de l'histoire Nota Bene, Benjamin Brillaud vient de sortir une vidéo sur la vie des civils pendant la première guerre mondiale. Et c'est à Saint-Quentin, dans l'Aisne, qu'il a choisi de la tourner.

Par Jennifer Alberts


C'est un an de travail et le premier épisode d'une série de 3 films réalisés par Benjamin Brillaud, youtubeur, en partenariat avec l'office de tourisme de Saint Quentin et le département de l'Aisne : 15 minutes qui expliquent la vie des civils durant la première guerre mondiale. Une vidéo tournée à Saint-Quentin et publiée sur la chaîne de Benjamin Brillaud, Nota Bene, dans laquelle le quotidien des Saint-Quentinois en 14/18 est raconté.

Plusieurs quartiers et monuments de la ville servent de décor aux plateaux du Youtubeur mais surtout à son récit : on y découvre par exemple que le palais de Fervaques était utilisé comme hôpital par les Allemands. 

 


Voix off pour une application sur 14/18


C'est le premier volet d'une opération plus large montée en partenariat avec les offices du tourisme de Laon et de Château-Thierry dans le cadre du centenaire de 14/18. L'idée est de mettre en valeur le patrimoine axonais de la première guerre mondiale et le réseau Passeurs de mémoire. Une collaboration imaginée il y a plusieurs mois : Benjamin Brillaud prête sa voix à l'application "14-18 Saint-Quentin et la Grande Guerre" créée il y a 2 ans.
 



Les thématiques ont été choisies avec Beanjamin Brillaud :"nous voulions qu'il garde l'état d'esprit de ses vidéos", explique Grégory Schreiner de l'office de tourisme de Saint-Quentin.
 

Plus de 500.000 abonnés


"Travailler sur la ville de Saint-Quentin a été l'occasion pour moi de découvrir des documents incroyables, des témoignages, souvent très touchants, sur les conditions de vie de la population pendant l'occupation, se réjouit Benjamin Brillaud. Cela fait plus de deux ans que je travaille de manière récurrente avec l'Office de Tourisme et des Congrès du Saint-Quentinois qui n'a jamais rien lâché pour que nos projets se concrétisent ! En plus, Saint-Quentin arrive toujours à me surprendre."

Benjamin Brillaud n'est pas historien de formation mais monteur dans l'audiovisuel. Son credo avec Nota Bene : faire de l'histoire "pas chiante sans vous gaver de dates à n'en plus finir". Sa chaîne, créée il y a 3 ans, est suivie par plus de 500.000 abonnés et ses sujets décalés, comme les papes les plus déjantés ou les 25 erreurs historiques dans Braveheart, font un carton chez les 18-35 ans. Certaines vidéos dépassent les 640.000 vues. Il y a même une playlist pour les enfants.

Les 2 autres épisodes de la série Première guerre mondiale dans l'Aisne sortiront avant l'été. Mais motus sur les thèmes traités !

 

Sur le même sujet

Lille : les riverains toujours inquiets malgré le démantèlement d'un important trafic de drogue

Près de chez vous

Les + Lus