publicité

Nancy : agressions sanglantes dans la nuit, 4 personnes blessées

Les rues de Nancy ont été le théâtre d'agressions sanglantes dans la nuit de mardi à mercredi 18 juin 2014. Une vingtaine de jeunes en bande a attaqué quatre personnes rue des Maréchaux. Le pronostic vital d'une victime est engagé. Une enquête est ouverte.

  • Par Alice Beckel
  • Publié le , mis à jour le
Une bande de 20 personnes a agressé deux restaurateurs, mercredi 18 juin 2014, aux alentours de 2h. © France 3 Lorraine

© France 3 Lorraine Une bande de 20 personnes a agressé deux restaurateurs, mercredi 18 juin 2014, aux alentours de 2h.

La nuit de mardi à mercredi 18 juin 2014, a été sanglante dans la cité ducale. Aux alentours de deux heures du matin, une vingtaine de jeunes quittent la place Stanislas et multiplient les agressions gratuites. Au total, quatre personnes sont hospitalisées.

À l'heure où les bars ferment, le groupe entame son expédition. Arrivé rue des Maréchaux, le commando agresse sans raison apparente le gérant de l'établissement le Sisco.

Quelques mètres plus loin, le groupe arrive devant le restaurant le Cosmopolitain, situé Grand Rue. Le gérant ainsi que sa femme et sa fille sont pris à partie. Touché à la tête et au thorax, le pronostic vital du mari est toujours engagé. Dans la foulée, les individus déchaînés violentent la femme et la fille du gérant.

Un commerçant voisin présent sur les lieux donne l'alerte. Les 4 victimes sont hospitalisées. Une enquête diligentée par la sûreté départementale a été ouverte.

Le reportage de Jean-Pierre Petitcolas : 
Expédition sanglante à Nancy


  • Inondations et TER Lorraine : galère des frontaliers

    Après l'inondation d'un poste technique des Chemins de Fer Luxembourgeois lundi vers 16h30 à Bettembourg, certains frontaliers ont mis plus de 5h hier soir pour faire le trajet Luxembourg-Lorraine. Et la galère continue ce mardi 31 mai 2016 : aucun train ce matin ! Restent les bus et le covoiturage.

    Mis à jour le 31/05/2016
  • Poterie de Jeanménil : les anciens salariés en colère réclament leur paye

    Mardi 24 mai 2016, une quarantaine des 46 derniers salariés de la poterie de Jeanménil ont forcé les portes du site vosgien fermé depuis le 25 mars dernier. Un mouvement de colère pour dénoncer le fait qu'ils n'ont toujours pas reçu leur dernière paye.

    Mis à jour le 24/05/2016
  • Gantois Saint-Dié : importante fuite d'acide

    L'un des trois bâtiments de l'entreprise Gantois de Saint-Dié-des-Vosges a été évacué lundi 23 mai 2016 à la prise de service. Les 55 salariés de cet atelier ont découvert qu'un bac d'acide a fui pendant tout le week-end. De nombreux pompiers sont sur place.

    Mis à jour le 23/05/2016
les + lus
les + partagés