De plus en plus d'élèves séduits par l'occitan en Dordogne

A chaque rentrée, 20 à 50 nouveaux élèves demandent à suivre une "filière occitan" dans le département. L'académie a besoin d'enseignants spécialisés pour répondre à la demande. Notamment pour créer des sections bilingues dès la maternelle. 

Par CA

"Je pense qu'on peut arriver comme au pays basque à avoir des classes bilingues en collège mais pour cela il faut travailler en amont et ouvrir des classes bilingues en primaire" explique Martial Peyrouny, professeur d'occitan au collège et au lycée Bertran-de-Born à Périgueux, et ardent défenseur de la culture occitane.

Le département compte quatre classes bilingues, à Périgueux, Sarlat, Ribérac et Brantôme. Les cours sont dispensés pour moitié en français et pour moitié en occitan.

L'objectif est de proposer des classes bilingues jusqu'en terminale. Une convention entre le rectorat, la Région Aquitaine et le département facilite le développement de cette langue d'Oc, parlée dans 32 départements français et culturellement ancrée dans l'histoire du périgord.

Cette convention garantit aux élèves l'enseignement de l'occitan durant toute leur scolarité et renforce la formation des professeurs. Le problème est de trouver suffisament de volontaires. Martial Peyrouny est plutôt optimiste pour l'avenir : "je crois qu'il y a une prise de conscience" nous dit-il, "tant qu'à être professeur, autant apprendre l'occitan, c'est un plus et il y a des aides pour ça, on est accompagnés". 

L'une de ses anciennes élèves à Périgueux s'est lancée dans l'aventure. Elle a choisi de suivre un cursus universitaire en occitan et prépare maintenant le concours de professeur des écoles. 

Avec Martial, au collège et au lycée, "on a appris le chant, la danse.. j'ai tellement aimé, ça a été un tel plaisir d'avoir eu ces cours que j'ai envie de transmettre la même chose, toute cette culture" explique l'étudiante Lucie Charrière.

Selon une étude sociolinguistique menée en 2009, 9% des aquitains comprennent et parlent l'occitan.

Regardez le reportage de Bruno Ardoin et Alexandra Cassar-Rajaud :

De plus en plus d'élèves séduits par l'occitan en Dordogne








Sur le même sujet

Le Wave Bumper va révolutionner la lutte contre la submersion

Près de chez vous

Les + Lus