Sous le coup d'une enquête, le propriétaire du funérarium de Figeac retrouvé mort dans son établissement

Le Funérarium du Pays de Figeac. / © Youshaa Hassenjee
Le Funérarium du Pays de Figeac. / © Youshaa Hassenjee

Le responsable d'une entreprise de Pompes Funèbres de Figeac se serait donné la mort dans son établissement. Une information judiciaire était ouverte à son encontre. Il était suspecté d'escroquerie et d'atteinte à l'intégrité d'un cadavre.

Par Solenn Lagha

Vincent Genot, propriétaire du «Funérarium du Pays de Figeac» a été retrouvé mort samedi 11 février sur son lieu de travail. La thèse du suicide est privilégiée.


Accusé d'escroquerie et de recel


On apprenait au début du mois que le funérarium était fermé suite à une information judiciaire. Les accusations étaient portées sur le responsable de l'établissement, aujourd'hui décédé.

Ce dernier était accusé d'escroquerie, recel et atteinte à l'intégrité d'un cadavre. Un mauvais traitement des déchets lui était également reproché.

Situé dans la zone d'activités de Laffarayrie, le funérarium avait été inauguré en août 2013.

Une enquête est en cours. 

Sur le même sujet

Pêche : le thon rouge de retour en Méditerranée

Près de chez vous

Les + Lus