Tetra Médical : renvoi de l'audience pour 41 ex-salariés exposés à un gaz nocif et cancérigène

Ce mardi 12 décembre, une audience pour un deuxième groupe d'ex-employés du groupe Tétra Médical devait avoir lieu devant les Prud'hommes d'Annonay, en Ardèche. 41 personnes entendaient réclamer la reconnaissance du préjudice d'anxiété, après avoir été exposées à un produit chimique toxique. L'audience a été reportée au mois de février.

Ils ont été exposés à l'oxyde d'éthylène, un gaz nocif et cancérigène, alors qu'ils étaient employés par le laboratoire Tétra Médical. Ce mardi 12 décembre, 41 salariés avaient rendez-vous devant les Prud'hommes à Annonay.  

L'audience a été reportée 27 février 2024, à 14h, a fait savoir Me Lafforgue, l'avocat des anciens salariés Tetra Médical. Deux autres dossiers seront déjà audiencés ce jour-là, a-t-il précisé. L'audience a été repoussée à la demande de la partie adversaire. Les avocats du liquidateur judiciaire ont fait part du délai trop court. Ils ont demandé un délai supplémentaire pour déposer leurs conclusions, a indiqué Me Lafforgue.

"Préjudice d'anxiété"

Le laboratoire était spécialisé dans la fabrication de matériel médical stérilisé à l'oxyde d'éthylène. Les salariés ont été exposés à ce gaz jusqu'à la liquidation de la société début 2022. Selon les ex-salariés, leur employeur ne les a pas protégés. Ce gaz reprotoxique, cancérigène et mutagène aurait engendré plusieurs cas de cancers parmi le personnel de l’entreprise. 

Les salariés redoutent aujourd'hui de développer une maladie grave, un cancer. C'est à ce titre qu'ils poursuivent leur ancienne entreprise et réclament une indemnisation pour "préjudice d'anxiété". Leur avocat Me Lafforgue avait parlé d'une "épée de Damoclès" suspendue au-dessus de la tête de ces employés lors d'une première audience devant les prud'hommes, concernant 103 autres dossiers.

103 dossiers audiencés en novembre

Le 21 novembre dernier, une première audience a eu lieu devant les Prud'hommes d'Annonay pour 103 anciens salariés du laboratoire Tétra Médical. Ils réclament chacun 20 000 euros d'indemnisation pour préjudice d'anxiété après avoir été exposés des années à l'oxyde d'éthylène, un gaz nocif et cancérigène. Concernant cette centaine de dossiers, la décision de justice a été mise en délibéré au 28 mai 2024.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité