Annecy : Jean-Luc Rigaut abandonne le projet de centre des congrès d'Albigny

Publié le Mis à jour le

Jean-Luc Rigaut l'a déclaré officiellement ce 1er août en conférence de presse. Le Grand Annecy ne fera pas appel, devant le Conseil d’Etat, de l’annulation de la Déclaration d'Utilité Publique du projet de centre des congrès d'Albigny. 

Jean-Luc Rigaut l'a déclaré officiellement ce 1er août en conférence de presse. Le Grand Annecy ne fera pas appel, devant le Conseil d’Etat, de l’annulation de la Déclaration d'Utilité Publique du projet de centre des congrès d'Albigny. 

Ce serpent de mer annécien est donc définitivement enterré, en tout cas sous sa forme actuelle. L'agglomération d'Annecy le portait depuis au moins 10 ans.

Le 6 juin dernier, la Cour Administrative de Lyon y avait porté un coup d'arrêt, en confirmant l'annulation de la déclaration d'utilité publique.
 

Abandon après 10 ans de procédure


Cette DUP avait été prise en 2016 par le Préfet de Haute-Savoie, contre l'avis du commissaire-enquêteur.

Le Tribunal Administratif de Grenoble l'avait cassé en 2017, suite au recours des associations FRAPNA, Les Amis de la Terre en Haute-Savoie, et Lac d'Annecy-Environnement.

Le projet contrevenait à la loi Littoral et ses restrictions en matière d'urbanisme. La loi autorisait 2 500 m², le projet en affichait 10 000.

Il ne restait plus qu'un seul recours pour ses défenseurs, Jean-Luc Rigaut en tête : le Conseil d'Etat, juridiction administrative suprême en France.

Mais le président du Grand Annecy a donc décidé de jeter l'éponge, après plus de 10 ans de procédure.

 
 

Un autre projet ?


Jean-Luc Rigaut reste persuadé que la presqu'île d'Albigny était le meilleur endroit pour construire le centre. Il ne renonce pas pour autant au projet.

Mais où ? Le mystère reste entier. Selon le président du Grand Annecy, le centre des congrès aurait pu généré 40 millions d'euros annuels, et créér une centaine d'emplois.

Le projet a déjà coûté 5 millions d'euros pour acquérir les terrains, et 2,5 millions pour les études. 

Jean-Luc Rigaut a déclaré que la presqu'île d'Albigny sera rendue au public, et que les études pourraient servir à un autre projet.
 
Annecy : Jean-Luc Rigaut abandonne le projet de Centre des Congrès d'Albigny