Beaujolais : 15 000 à 20 000 vendangeurs attendus dans les vignes

© P. Perrel
© P. Perrel

Septembre, c’est aussi le traditionnel mois des vendanges. Le ban ayant été publié, autrement dit l’arrêt autorisant le début des vendanges, les premiers coups de sécateurs ont été donnés. Dans le Beaujolais, c'était ce lundi 9 septembre 2019.

Par Fatima Bouyablane

Dans le Beaujolais, entre 15 000 et 20 000 vendangeurs sont attendus sur les 15 000 hectares de vignes. Mais entre la sécheresse et la grêle, les aléas climatiques ont un impact sur la récolte.
''Un tiers de l’appellation beaujolais a été touché par les derniers épisodes de grêle le 18 août, soit près de 1.500 hectares. La récolte ne sera pas équitable entre le Sud et le Nord, les plaines et les Coteaux'', explique Inter Beaujolais, l’organisme interprofessionnel des vins du Beaujolais.
Mais la qualité a malgré tout été préservée. Pour les professionnels du secteur, le millésime s’annonce de ''très bonne qualité''


Vendange à la machine

Si dans le Beaujolais, les vendanges se font encore à la main, dans les Coteaux du Lyonnais, la machine a pris le relais sur certaines parcelles.
Les vendanges ont été matinales, voire très matinales, voire tellement matinales que cela devient des vendanges nocturnes.
Ça c’est aussi la faute au réchauffement climatique…Alors dans les Coteaux du Lyonnais, on a vendangé de nuit afin de préserver le raisin de la chaleur. Et avec la machine.
 
Vendanges de nuit à la machine / Reportage JP Savart, B.Metral, D.Mollard
 
Premier jour des vendanges / Reportage S. Valsecchi, JM Nouck-Nouck, C. Thomas

Sur le même sujet

Le CART, épisode 4

Les + Lus