Lyon : l'Auberge Paul Bocuse perd sa 3ème étoile, le Guide Michelin est pointé du doigt

L’équipage de l’Auberge Paul Bocuse, éclairé par l’étoile flamboyante, celle du Guide Suprême, continuera dans cette voie, rebondira, et gagnera sa 3ème étoile. / © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP
L’équipage de l’Auberge Paul Bocuse, éclairé par l’étoile flamboyante, celle du Guide Suprême, continuera dans cette voie, rebondira, et gagnera sa 3ème étoile. / © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP

"Le Guide a touché le cœur de la gastronomie française. C’est du marketing génial." Le chef lyonnais, Pierre Orsi est choqué par la perte de la 3e étoile de l'Auberge Paul Bocuse. Pourquoi cette révélation maintenant ? Pourquoi uniquement celle-ci ? Décryptage.

Par Odile Matteï

Le chef lyonnais, Pierre Orsi, Meilleur Ouvrier de France et ancien apprenti de Paul Bocuse, se dit choqué, "Je suis choqué, très choqué. L’Auberge du Pont de Collonges à une identité une âme et des équipes formidables. Quand on mange chez Bocuse on sait ce qu’on a mangé ! Cette cuisine est appréciée des clients puisque depuis le décès de Mr Paul le week-end il faut réserver avec un délai de 5 semaines ! Le Guide a touché le cœur de la gastronomie française. C’est du marketing génial, ils sont trop forts, toute l’année on ne va parler que d’eux (du guide)". Pierre Orsi a perdu son étoile l'an dernier. 

Le guide Michelin sortira dans 10 jours, le 27 janvier. Et c’est une grande première dans l’histoire du guide rouge, il annonce officiellement la perte de la 3e étoile de l’Auberge du Pont de Collonges le jeudi 16 janvier.

Pourquoi cette révélation en amont ? Pourquoi uniquement celle-ci ?  Quelle autre maison perdra sa 3e étoile ou la gagnera?
Pour l’instant… Silence…


Ce traitement de faveur touche le temple de la gastronomie française, notre patrimoine culturel. Depuis 24 heures, le buzz escompté se produit, l’information tourne en boucle et les réactions sont très nombreuses. Le séisme passé, le 27 janvier, les médias, les réseaux sociaux, se consacreront alors au nouveau palmarès. Quelle belle stratégie de communication. Le tour est bien joué.

Depuis la disparition de Mr Paul, les équipes de l’Auberge ont toujours été mobilisées, motivées par cette envie de garder l’âme du Maître tout en évoluant dans un esprit de modernité (la décoration, les recettes...). "La tradition en mouvement" avec d’excellents professionnels en cuisine et en salle. D’ailleurs, les clients ne s’y trompent pas, + 20% cette année !

L’équipage, éclairé par l’étoile flamboyante, celle du Guide Suprême, continuera dans cette voie, rebondira, et regagnera sa 3e étoile. Il fera ainsi une grande première, le buzz et la joie de tous les gastronomes du monde affectés depuis hier !  

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus