• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Rhône : des vendanges précoces et un grand millésime annoncés en Beaujolais

© P. Perrel
© P. Perrel

Le président de l'Interprofession des Vins du Beaujolais affiche le sourire ce 13 août. Après la canicule, les vendanges s'annoncent précoces pour fin août ou tout début septembre. Mais surtout, les viticulteurs du Beaujolais tablent cette année sur un grand millésime.

Par Aude Henry

A Villié-Morgon ou encore dans les hauteurs de Chiroubles, le raisin est prometteur. La pluie du printemps, puis la chaleur de l'été sur le département du Rhône, ont permis à la vigne d'enchaîner sans accroche ses cycles végétatifs. Les cépages ont échappé aux maladies. Un grand millésime serait à portée de main, selon le président de l'Interprofession des Vins du Beaujolais.

Dominique Piron est plus qu'optimiste. Selon lui, les viticulteurs ne craignent plus grand chose côté météo : "aujourd'hui, on a tout ce qu'il faut pour faire un grand millésime en Beaujolais. Nous sommes à 15 jours des vendanges, on sait qu'il ne va pas beaucoup pleuvoir. Il peut certes arriver un orage mais il ne touchera jamais l'ensemble du Beaujolais. Donc on a pratiquement l'assurance d'aller vers un grand millésime."

Les vendanges devraient avoir lieu dans les derniers jours du mois d'août, ou les premiers de septembre. Des dates qui peuvent paraître précoces. Cette année, la véraison s'est produite mi-juillet. Encore plus tôt que les années précédentes. Dominique Piron le reconnaît, "les années précoces ont tendance à s'enchaîner un peu plus rapidement, mais là, on n'est pas encore au 15 août, et les dates prévues pour les vendanges ne sont pas excessives pour autant".
 
2018, année d'un grand millésime en Beaujolais

Dans le Beaujolais aujourd'hui, les viticulteurs affichent le sourire. Sans modération...

Sur le même sujet

Lyon : l'histoire du tunnel de Fourvière

Les + Lus