• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Vague de froid : des bottes de paille en feu pour sauver les vignes de Savoie

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Les viticulteurs sont sur le « qui-vive » avec le coup de froid qui s'abat sur la région. Alors pour faire face, les vendangeurs de Savoie, à Chignin, se sont rassemblés ce lundi 6 mai 2019, au petit matin, pour essayer de sauver leurs vignes du gel. 

Par M.N

En Savoie, à Chignin, les viticulteurs sont fébriles face à la météo. Ils se méfient de la vague de froid qui s’abat sur la région. Ce coup de froid tardif pourrait leur coûter une partie de leur récolte de 2019.

Les vignes ont actuellement 3 à 4 feuilles étalées et leurs bourgeons sont déjà sortis. C'est ce qu'on appelle l'étape de débourrement, le pire moment pour connaître une vague de froid.

En Bourgogne-Franche-Comté, des bottes de paille ont été brûlées afin de protéger une grande partie des vignobles. Et en Nouvelle-Aquitaine, c’est à l’aide d’hélicoptères que les vignerons ont tenté de réchauffer leur sol. 

Pour sauver leurs plantations, les viticulteurs savoyards ont également mis le feu à des bottes de paille, très tôt ce lundi 6 mai 2019. 

La fumée doit maintenir la chaleur au sol et protéger les bourgeons des premiers rayons du soleil. Jusqu'à maintenant, les gelées tardives étaient rares en Savoie, mais elles avaient déjà causé de gros dégâts dans les vignes en avril 2017.
 

Reportage de Jérôme Ducrot, Frédéric Pasquette et Philippe Caillat 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Puy-de-Dôme : 70 postes supprimés à Dietal, les salariés toujours mobilisés

Les + Lus