10 endroits à visiter en Franche-Comté par temps de pluie

Parce qu'en Franche-Comté, il ne fait pas forcément beau tout l'été, on vous a concocté 10 idées de sorties à réaliser lors des jours de pluie. 

1. Le gouffre de Poudrey à Etalans (25)

Envie de fuire la pluie ? Quoi de mieux que le gouffre de Poudrey pour se mettre à l'abri. Situé à Etalans, dans le Doubs, le gouffre de Poudrey est l'une des attractions de notre région. Dans cette cavité géante d’1 million de mètres cube, nul doute que la météo n'aura plus aucune importance. Prévoyez quand même une veste car la température y est basse. 

Après avoir descendu 150 marches donnant accès à l’entrée du gouffre, vous découvrirez progressivement, grâce à un éclairage tamisé, toutes les richesses géologiques de ce monde souterrain. Vous poursuivrez ensuite la descente au plus profond de ce gouffre, par une centaine d’escaliers, vous retrouvant ainsi à 70 mètres sous terre, au cœur d'une véritable cathédrale minérale.

Infos pratiques 

Visite guidée obligatoire
Durée de la visite : 1 heure
Température 7° toute l’année

Tarifs :  
adulte 7,50 € (tarif réduit 6,50€*)
adolescent (plus de 12 ans)
enfant de (5 à 12 ans) 5,50 € (tarif réduit 5,00€*)
enfant de – 5 ans gratuit

Plus d'informations sur le gouffre de Poudrey par ici.

2. L'espace des mondes polaires à Prémanon (39)

L’Espace des mondes polaires de Prémanon, situé dans le Haut-Jura, a ouvert ses portes en février 2017. À l’intérieur, les visiteurs y découvrent plusieurs espaces : un musée flambant neuf, une patinoire, un restaurant, un office du tourisme ainsi qu’un auditorium. Par temps de pluie, l'endroit est idéal et vous permet d'y passer plusieurs heures.

En plus d’une architecture originale, imaginée par un cabinet de Lons-le-Saunier sélectionné lors d’un concours, la scénographie des différents espaces a été entièrement pensée dans le but de plonger le visiteur au coeur du monde polaire. Et c’est une vraie réussite. D’un blanc éclatant, le musée et notamment son exposition permanente, nous entraînent à travers des blocs de glace et fait la part belle à des photos panoramiques de paysages polaires immenses et magnifiques. 

Infos pratiques 

Horaires et tarifs des différents espaces par ici.

Découvrez l'Espace des mondes polaires de Prémanon

3. Le musée Peugeot à Sochaux (25)

Le Musée de l'Aventure Peugeot est un musée de l'automobile et d'objets fabriqués par les anciennes marques Peugeot (moulins, outils, machines à coudre...) et le constructeur automobile Peugeot (ex Groupe PSA devenu Stellantis), fondé par la famille Peugeot en 1988, à proximité de son site industriel historique de Sochaux / Montbéliard.

En 2019, le musée a accueilli 55 800 visiteurs. C'est le quatrième plus gros site du Doubs, après la Citadelle de Besançon, le Musée des Beaux Arts et le Château de Joux. Là-bas, les amoureux d'automobiles en prennent plein les yeux grâce à l'exposition de 130 véhicules, et tout ça à l'abris du mauvais temps.

Infos pratiques 

Tarifs : 
Adulte 9 euros
Enfant 6 euros
Enfant de - de 6 ans : gratuit

Découvrir les informations concernant le musée Peugeot à Sochaux par ici.

© Lionel VADAM/MaxPPP

4. Les caves à comté des Rousses (39)

Au coeur du Parc Naturel du Haut Jura, à 1 150m d'altitude, découvrez au coeur d'un fort militaire, les caves d'affinage des Comtés Juraflore et l'histoire des plus grands fromages de la Franche-Comté. Attention, il est nécessaire de réserver votre place quelques jours à l'avance. Ici, plus de 140 000 fromages s'affinent. Pénétrez dans l'étonnante cave Charles Arnaud avec son fantastique demi-cintre en pierres de 214m de longueur. Découvrez comment le Maître fromager grâce à ses soins quotidients réussit à révéler des saveurs d'une incroyable finesse.

Infos pratiques 

Ouvert tous les jours sauf le samedi.

Tarifs :
Adulte : 6,80 €
Enfant de 10 à 14 ans : 4 €
Gratuit pour les moins de 10 ans
Handicapé : 4,50 €

Billetterie en ligne par ici.

5. Le musée de la lunette à Morez (39)

Situé à Morez, dans le Jura (Franche-Comté), berceau mondial de la lunetterie, le Musée de la lunette invite les voyageurs à parcourir l'histoire de la lunetterie. "En 1796, d'un clou naquit la lunette à Morez" disent les connaisseurs. Découvrez comment les Haut-Jurassiens ont utilisé leur ingéniosité et leur savoir-faire pour développer une véritable filière industrielle, aujourd'hui encore reconnue dans le monde entier pour sa créativité et sa qualité. Le Musée de la lunette abrite une des plus prestigieuses collections de lunettes au monde, la collection ESSILOR - Pierre Marly qui rassemble près de 2500 objets, du XIIIe siècle à aujourd'hui.

Infos pratiques 

Septembre à juin : Le Musée est ouvert de 14h à 18h du mercredi au dimanche.
Juillet et août : Tous les jours de 11h à 19h.

Fermé le 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

Tarifs : 
Adultes : 6 €
Enfants (6 – 18 ans) : 4 €
Handicapés/Étudiants : 5 €
Passeport Musées : 5 €

Découvrez le site internet du musée de la lunette de Morez.

Musée de la lunette à Morez.
Musée de la lunette à Morez. © Vincent Voegtlin/MaxPPP

6. Le château de Champlitte (70)

Beaucoup connaissent les châteaux de Bourgogne mais la Franche-Comté aussi possède quelques perles patrimoniales, à l'image du château de Champlitte, situé dans la commune du même nom en Haute-Saône. Construit au 18ème siècle, il abrite actuellement le Musée départemental d'arts et traditions populaires. En plus de découvrir l'histoire du château, vous plongerez dans  la vie de la société paysanne à la fin du 19e siècle. Le musée présente également de très beaux décors du siècle des Lumières comme en témoigne le "Salon des papiers peints".

Le château est de style néo-classique avec façade à deux niveaux de style Renaissance. Ce dernier a été classé le 14 juin 1909 au titre des monuments historiques. L'élévation et l'orangerie font l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 5 mai 1972.

Découvrez les informations pratiques au sujet du château de Champlitte par ici.

7. La maison de la Vache qui rit à Lons-le-Saunier (39)

Saviez-vous que la Vache qui rit est originaire du Jura ? Oui messieurs dames, le célèbre fromage présent dans le monde entier est de chez nous ! Créée en 2009 à l’initiative de Catherine Sauvin – petite fille de Léon Bel – et Bernard Hanet, La Maison de La Vache qui rit est bâtie sur le site même où est née la marque en 1921, à Lons-le-Saunier, au cœur du Jura. Dans un premier temps, vous visiterez les anciennes caves d’affinage, où vous découvrirez l’histoire de La Vache qui rit et du Groupe Bel, depuis sa fondation par Jules Bel en 1865 jusqu’à aujourd’hui. Ensuite, à l’étage, vous apprendrez comment est fabriquée la petite portion triangulaire, et découvrirez l’importance et la diversité de La Vache qui rit et des autres marques Bel à travers le monde.

Infos pratiques 

En juillet & août ouvert tous les jours sans interruption de 9h à 19h.

Adulte 8,20 €
Enfant 7-18 ans 5,50 €
Enfant 0-6 ans gratuit

La Vache qui Rit a été créée par Henry Bel, un fromager jurassien.
La Vache qui Rit a été créée par Henry Bel, un fromager jurassien. © Philippe TRIAS/MaxPPP

8. La villa palladienne à Syam (39)

Le château de Syam, encore appelé la Villa Palladienne, se situe à Syam, près de Champagnole dans le Jura.  Ancienne maison de maître du vaste domaine industriel des Forges de Syam voisines, la villa et son vaste parc forestier sont classés aux monuments historiques depuis le 19 mai 1994.  Elle fut imaginée par Emmanuel Jobez, notable libéral et esthète, héritier d'une riche famille d'industriels. La villa lui a été inspirée par un voyage en Italie. Cette demeure carrée, très originale pour la région, est constituée de quatre façades ornées de pilastres de style ionique aux angles, et d'un toit coiffé d'un belvédère. Entourée de jardins, elle demeure un lieu paisible pour les amoureux d'histoire. 

Infos pratiques 

Du 1er Mai au 30 Septembre
De 14h à 18h
Fermé le Lundi & Mardi

Tarifs : 
Adulte : 10 euros
Enfant : 5 euros

Billetterie en ligne par ici.

9. Le musée des beaux-arts de Besançon (25)

Le musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Besançon a rouvert ses portes au public le 16 novembre 2018 après quatre ans de travaux de rénovation. C'est l'un des musées les plus jolis de la région avec une architecture bien particulière. Situé sur la place de la révolution à Besançon, dans la capitale comtoise, ce musée attire les amoureux de peinture, d'archéologie, d'art graphique ou d'Egypte ancienne. Grâce à un pass spécial vous pourrez aussi visiter le musée du Temps et la Maison natale Victor Hugo, situés également en centre-ville.

Infos pratiques 

En saison haute du 1er avril au 31 octobre, et pendant les vacances scolaires de la zone A : lundi, mercredi, jeudi, vendredi / 10h-12h30 14h-18h

Billet couplé musée des beaux-arts et d’archéologie, musée du Temps et Maison natale Victor Hugo
Plein tarif : 8€
Tarif Grand Bisontin : 6€
Tarif réduit (4€) et entrée gratuite sous certaines conditions (Renseignements à l’accueil du musée ou au 03 81 87 80 67).

Un musée des Beaux-Arts de Besançon rénové après 4 ans de travaux
Un musée des Beaux-Arts de Besançon rénové après 4 ans de travaux © France 3 Franche-Comté

10. La boissellerie de Bois d'Amont (39)

Entouré de forêts, le long de la frontière suisse, le Musée de la Boissellerie est situé à 1050 mètres d’altitude dans une ancienne scierie restaurée, sur la commune de Bois d'Amont, non loin de la frontière suisse. "Partez à la rencontre des hauts-jurassiens qui ont ainsi exploité toutes les qualités du bois et vous en livrent quelques secrets en ces lieux remplis d’histoires… Des histoires de boîtes et coffrets en tous genres vous seront ainsi contées : de la boîte à horloge à la boîte à fromage en passant par la boîte à pharmacie…" invitent les responsables de ce petit musée.

Tarifs

Adultes : 7,00 €
Enfants (jusqu’à 18 ans) : 4.00 €
Enfant de – 6 ans et conducteur de car : gratuit

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loisirs sorties et loisirs