Villers-sur-Saulnot (Haute-Saône) : Adieu, arbre de la liberté !

© Gilbert Filet
© Gilbert Filet

Il était malade depuis des années. L'orage de la nuit dernière l'a achevé. Un chêne de 223 ans est tombé à Villers-sur-Saulnot. Pas n'importe quel chêne. C'était un arbre de la liberté. Celle de 1789.

Par Raoul Advocat

22 mètres d'envergure. Un tronc de 5 mètres de circonférence. Il avait fière allure le chêne de Villers-sur-Saulnot. Planté en 1789, il était répertorié et classé comme arbre de la liberté.  Une vedette. Chouchouté par la commune. Soigné par les meilleurs spécialistes. Mais la foudre a eu le dernier mot. Il est tombé à 5h00, ce matin. Alors, comme le disaient les révolutionnaires de 1789 : Salut et fraternité !

Un arbre de la liberté, c'est quoi ?

Pendant la période révolutionnaire, de nombreuses communes Françaises plantent un arbre, symbole de la liberté. La tradition semble venir de la guerre d'indépendance, qui a donné naissance aux Etats-Unis d'Amérique.
Chaque plantation est accompagnée d'une grande cérémonie festive. Des dizaines de milliers d'arbres sont plantés au coeur des villes et villages. Il n'en reste plus beaucoup...

Pour aller plus loin : Voir le site de l'Assemblée Nationale.

Sur le même sujet

Les + Lus