700 participants à la première édition de la Jungle Run à Besançon

C'est nouveau et rigolo ! Pour la première fois à Besançon des courses à pied avec obstacles était organisée ce dimanche dans la boucle. 

Une course à pied pimentée d'obstacles en milieu urbain, c'est le principe de le Jungle Run.
Une course à pied pimentée d'obstacles en milieu urbain, c'est le principe de le Jungle Run. © Christoph Philip
Ils sont venus déguisés et pas dégoûtés par la pluie, l'essentiel étant surtout de s'amuser. Le principe est simple : il faut courir et franchir des obstacles posés en pleine ville, des montagnes de pneus, des camions remplis de cageots ou des voitures venues tout droit de la casse. La plupart des concurrents sont jeunes et apprécient ces petits piments supplémentaires sur cette boucle en pleine ville de 7 km. Pour les plus courageux, il y avait aussi une épreuve de 14 km ( deux fois la même boucle). 
C'est la première fois qu'une telle course est organisée à Besançon mais les organisateurs l'ont déjà proposée à Vesoul à deux reprises en 2011 et 2012. C'est Fabien Cholley, le créateur de l'Indiana Saône, qui a eu cette idée de course d'obstacles urbains. Et bientôt une Jungle run pourrait avoir lieu à Chalon
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport