Cet article date de plus de 9 ans

Visite à Dijon d'Aurélie Filippetti : la ministre soutient le livre, le cinéma numérique et la cité de la Gastronomie

Dans une interview en direct dans le 12/13 de France 3 Bourgogne vendredi 19 octobre 2012, la ministre de la Culture et de la Communication a répondu aux questions de Lodoïs Gravel sur différentes thématiques.

La Librairie Grangier

La ministre a annoncé la réouverture prochaine de l'établissement, en affirmant son soutien pour le livre et les libraires. Elle a évoqué le "rapport particulier des français et de la culture", en qualifiant les librairies "d'espaces de lien social."
Elle a aussi fait part de sa préoccupation de faire face aux géants de la vente en ligne du livre, et de "trouver des solutions pour les libraires"

Le cinéma, exception culturelle

La ministre vient aussi assister aux débats des 22èmes Rencontres Cinématographiques de Dijon. Tout en se voulant rassurante autour du fonctionnement de l'économie du cinéma "qui ne doit pas être remis en cause", elle a dénoncé "l'exception numérique" des diffuseurs échappant à la règle de financement des oeuvres. Elle souhaite que "les diffuseurs doivent continuer à financer la fabrication".

Cité de la gastronomie

Dijon et Beaune sont villes candidates, et l'actuelle ministre de la Culture a répété que "la candidature de la ville de Dijon est une des plus sérieuses" mais "qu'il y a une procédure, il y a une commission" et qu'il n'y avait "pas d'urgence" 
Le résultat devrait être connu en début d'année prochaine.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture