Cet article date de plus de 8 ans

Des présidents de district veulent censurer le coup de tête de Zidane

Une association (ANPDF) représentant le foot amateur demande à Zidane de s’opposer au maintien de la statue à son effigie installée devant le Centre Pompidou à Paris. Des Bourguignons ont signée une lettre ouverte en ce sens.
Elle trône devant Beaubourg depuis quelques jours. La statue (œuvre d’Adel Abdessemed) qui reproduit le célèbre coup de boule de Zidane envers Materrazzi ne plait pas aux présidents de District français. Ils ont adressé une lettre ouverte à Zidane en lui demandant d’intervenir pour retirer cette statue arguant « une image négative du foot ».

Parmi les signataires, Philip Guyot de Caila, président du District du Pays Minier en Bourgogne. Dans l’Equipe de ce mardi 23 octobre 2012, il déclare : « Pas question d’attaquer la liberté artistique. L’image du foot à travers un geste violent, et celle du champion Zidane en particulier est très utile pour faire un coup marketing et non pas artistique. Sous le couvert de l’art peut-on véhiculer n’importe quel type de message ? A-t-on le droit de glorifier toute expression de violence ?"

Du côté de Beaubourg, c’est l’incompréhension. « Je suis choqué par cette demande... C’est ni plus ni moins un appel à la censure », a déclaré Alain Seban, président du Centre Pompidou. « Je ne peux pas croire qu’il soit dans leur esprit d’empêcher les artistes de créer. [...]L’art porte un autre regard sur le monde et mon rôle est d’être garant de la liberté de créer des artistes ».

On attend désormais la réponse de Zinedine Zidane.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture football