Quel avenir énergétique pour la Côte d'Or ?

L'avenir énergétique passe notamment par des énergies comme l'éolien, la méthanisation, le photovoltaïque, le bois...
L'avenir énergétique passe notamment par des énergies comme l'éolien, la méthanisation, le photovoltaïque, le bois...

Les Assises de l’énergie en Côte d’Or ont lieu jeudi 25 octobre 2012 à Dijon. Nous avons fait le point avec Pascaline Fisch, responsable de la Cellule Énergie du Siceco (syndicat intercommunal d’énergies de Côte-d’Or).

Par B.L.

A quoi vont servir ces Assises ?
Ces Assises de l’énergie sont une première en Côte d’Or. Dans un contexte où l'énergie va devenir de plus en plus rare et chère, l'objectif est d'amener à une prise de conscience. L'avenir passe notamment par des énergies comme l'éolien, la méthanisation, le photovoltaïque, le bois, le stockage…Il faut voir comment on peut les "mixer" aux réseaux de gaz et d'électricité qui existent déjà.

Quelle stratégie va-t-on mettre en place pour accompagner les bouleversements à venir ?
Les objectifs du Grenelle de l’environnement prévoient d'augmenter de 9 à 23 % la part des énergies renouvelables d’ici à 2020. C'est ce à quoi réfléchit le Siceco (Syndicat Intercommunal d’Énergies de Côte-d’Or) qui gère les réseaux de gaz et d'électricité de 665 communes sur les 706 que compte le département. Une étude sur la "Stratégie Énergétique Départementale" vient d'être lancée. Elle permettra de dresser un état des lieux des ressources énergétiques du département. Elle a aussi pour but de recenser les solutions envisageables et voir celles que l'on peut proposer aux élus.


La Côte d'Or est-elle une bonne élève en matière d'énergies renouvelables ?
Plusieurs expériences ont déjà été lancées. Je pense notamment à celle qui est menée dans la Communauté de communes du Pays de Saint-Seine (une communauté qui regroupe 3 300 habitants réparties sur 20 communes). C'est le premier territoire de Bourgogne à avoir été doté d’un parc éolien en 2010. Il comporte 25 éoliennes de 2 MW chacune, soit une puissance totale de 50 MW. Le Pays de Saint-Seine a aussi développé une filière Bois énergie avec 7 chaufferies Bois qui alimentent les bâtiments communaux.

Comment vont se dérouler ces Assises ?
Elles débutent à 13h, au Palais des congrès de Dijon, dans l'amphithéâtre Romanée-Conti. On attend environ 400 personnes : représentants de communes, de collectivités de communes, d'administrations, d'artisans, des professionnels de l'énergie, des étudiants, des chercheurs, etc. Les participants pourront prendre part aux débats et partager leurs expériences. Deux tables rondes sont prévues sur les thèmes suivants "Quelles ressources pour quels territoires en Côte-d’Or ?"  et "Comment un territoire peut-il s’organiser pour anticiper les problématiques énergétiques futures ?". Le programme comprend aussi une l’exposition baptisée "Le parcours de l’énergie". Elle mêle manipulations interactives, quiz, illustrations, graphiques et fait participer le visiteur de manière ludique.

Ces Assises de l’énergie sont organisées par le Syndicat Intercommunal d’Énergies de Côte-d’Or (SICECO), en partenariat avec la DREAL, l’ADEME, le conseil régional de Bourgogne, le conseil général de la Côte-d’Or et la Fédération des Collectivités Concédantes et Régies (FNCCR)

Sur le même sujet

Les + Lus