La CGT réagit à la fermeture de la conserverie du Val d'Aucy à Ciel (71)

Dans un communiqué, le syndicat insiste notamment sur les motifs de fermeture évoqués par le groupe CECAB, qu'il juge fantaisistes et peu crédibles

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

"Les motifs de fermeture énoncés relèvent de la fantaisie", écrit la CGT, qui les énumère ainsi  " Un climat trop continental, augmenter la capacité des sites de Bretagne pour être compétitif, concentrer la production en Bretagne afin de diminuer les délais de livraison sur les plateformes d’Italie et d’Allemagne, peu ou pas de terre légère, l’éloignement des autres sites, une inadéquation de sa plateforme logistique..."
Et le syndicat de poursuivre :

" les 102 employés sans compter les saisonniers de l’usine ne seront pas des licenciés économiques mais bel et bien des sacrifiés sur l’autel de la rentabilité financière maximum, sans compter les autres personnes impactées , comme les agriculteurs, les transporteurs, les fournisseurs de boites, la société de nettoyage, fournisseurs de tenues vestimentaires, le personnel d’entretien des extérieurs, l’impact commercial sur Verdun et ses alentours etc…
L’ensemble des structures de la CGT ainsi que le syndicat CGT Val d’Aucy n’accepte pas le projet d’arrêt du site et demande au groupe CECAB de maintenir l’activité du site Val d’Aucy qui d’ailleurs dégage des bénéfices depuis son ouverture. 

La CGT exige de la part du groupe CECAB une autre politique sur l’avenir du site de Val d’Aucy et le maintien de tous les emplois...
La conserverie est un élément de l’économie locale, elle contribue au maintient d’une activité agricole et de transformation de ses produits, ainsi qu’au développement de la vie en milieu rural"


Le syndicat annonce par ailleurs qu'il tiendra prochainement une réunion d'information  à destination des salariés, des élus et de la presse.CGT