UMP : comment a voté la Franche-Comté

Deux partout. Jean-François Copé et François Fillon ont chacun remporté la majorité des scrutins dans deux départements. Lesquels ? Vous le lirez ici.

Cela balance pas mal à Paris depuis dimanche. Et chez nous, ça balance aussi? Loin de certains bureaux des Alpes-Maritimes ou de Nice dans lesquels chacun des deux camps aurait constaté des irrégularités, les électeurs UMP de Franche-Comté ont fait leur choix dans une totale transparence semble-t-il. Et voici leurs "élus" par département.

Le Doubs choisit Jean-François Copé. D'une courte tête, puisque le score de l'actuel secrétaire général du parti est de 50,44%. 17 voix séparent les deux candidats: 785 voix pour Copé, 768 pour Fillon.

Dans le Jura, c'est François Fillon qui est en tête. On ne connait pas encore les résultats sous forme de pourcentage, mais le bureau départemental de l'UMP annonce 565 bulletins en faveur de l'ancien premier-ministre contre 425 pour Copé.

En Haute-Saône, Jean-François Copé est largement en tête, avec 59,9% des votes des électeurs UMP en sa faveur. Soutenu par les élus locaux Alain Chrétien le maire de Vesoul et Michel Raison, le maire de Luxeuil, Jean-François Copé n'est battu par François Fillon que dans la commune de Gray.

Fillon marque son Territoire. 63,35% pour l'ancien premier-ministre dans le Territoire de Belfort. 674 voix contre 390 pour Jean-François Copé.

Nous mettrons bien-entendu ce papier à jour si d'autres informations nous parviennent.