• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Aux Amognes (Nièvre), l'eau redevient consommable

Depuis presque un mois, les habitants de 8 communes des Amognes n'ont pas le droit de consommer l'eau courante.
Depuis presque un mois, les habitants de 8 communes des Amognes n'ont pas le droit de consommer l'eau courante.

Par la publication d'un arrêté préfectoral ce samedi 24 novembre, l'eau distribuée par le réseau de Trailles du SIAEP des Amognes redevient consommable pour la totalité des communes de Montigny-aux-Amognes et Saint-Sulpice.

Par François Latour

L'arrêté préfectoral modifie la mesure d'interdiction, en autorisant la consommation sur les communes de Montigny-aux-Amognes et Saint-Sulpice.

En revanche, la consommation d’eau à des fins alimentaires, à savoir la boisson, la préparation des aliments et le lavage des dents, est toujours interdite temporairement :
‒ pour l’ensemble des abonnés des communes de LA FERMETÉ, SAINT-FIRMIN et SAINT-JEAN
AUX-AMOGNES ;
‒ pour la commune de BONA, seuls les habitants du hameau de Huez et les habitants situés au
sud de la RD 958 sont concernés par cette interdiction.


L’interdiction prendra fin dès que les moyens mis en oeuvre pour résoudre le problème (vidange des réservoirs, purges, nettoyage de réseau, analyse d’eau,…) permettront de s’assurer que l’eau ne présente plus aucun risque sanitaire pour la population et que des analyses valideront ces opérations.

Sur le même sujet

Château du Clos de Vougeot : l'hologramme d'un moine cellerier

Les + Lus